09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / Choisir son système de chauffage / Tout savoir sur la pompe à chaleur

Tout savoir sur la pompe à chaleur

Sommaire
    Article mis à jour le 29 juin 2022

    Les performances et le prix d’une pompe à chaleur (PAC) varient en fonction de la nature de l’appareil. Si vous vous apprêtez à changer votre système de chauffage, nous vous accompagnons dans le choix et l’installation de votre pompe à chaleur.

    Appel Expertise Rénovation
    Vous voulez changer votre système de chauffage ?
    Laissez-vous guider par nos experts

    La pompe à chaleur : son fonctionnement

    On appelle pompe à chaleur (PAC) un dispositif de chauffage écologique permettant de chauffer une habitation. Certains modèles peuvent aussi chauffer l’eau sanitaire.

    Selon le modèle de PAC, l’appareil puise son énergie à l’extérieur du logement puis le transmet à l’intérieur en passant par un radiateur, un plancher chauffant ou un ventilo-convecteur.

    Quels sont les types de pompes à chaleur qui existent ?

    On distingue 3 grandes familles de pompes à chaleur :

    • les pompes à chaleur aérothermiques, avec les PAC air air et les PAC air eau ;
    • les pompes à chaleur géothermiques : PAC sol eau et sol sol ;
    • les pompes à chaleur hydrothermiques, ou PAC eau eau.

    La pompe à chaleur Aérothermiques

    La pompe à chaleur aérothermique utilise l’énergie gratuite présente sous terre pour assurer un chauffage et une production d’eau chaude. On distingue 2 types de pompes à chaleur aérothermiques :

    Pompe à chaleur air- air

    La pompe à chaleur air-air produit de la chaleur à partir de l’air extérieur au logement, du sol ou d’un point d’eau et diffuse la chaleur directement à l’intérieur du logement.

    Pompe à chaleur air- eau

    Il faut distinguer 2 types de PAC air-eau :

    • la PAC air eau basse température : la température de l’eau à la sortie est comprise entre 35° C et 45° C. Leur rendement est plus important en raison d’un moindre écart de température entre la température de l’eau à l’entrée et à la sortie de l’équipement :
    • La PAC air eau haute température quant à elle permet à la température de l’eau à la sortie d'être de 65° C environ.

    Chacune de ces pompes à chaleur présentent des avantages et inconvénients ainsi que des prix à l'achat différents :

    AvantagesInconvénientsPrix TTC*
    Pompe à chaleur air-air

    · facile à installer et à utiliser
    · convient aussi bien aux projets de rénovation qu’aux logements neufs, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement
    · un achat amorti en 3 à 5 ans en moyenne
    · certains modèles disposent d’une commande à distance
    · certains modèles se transforment en climatiseur l’été
    · possibilité d’ajouter des filtres pour assainir l’air des pièces
    · ne convient pas aux environnements extérieurs trop froids
    · certains modèles peuvent provoquer des nuisances sonores
    · ne sont pas éligibles à certaines aides
    · lorsque la PAC contient plus de 2 kg de liquide frigorigène, un entretien annuel est obligatoire. Ce liquide est polluant.
    Entre 5 000 € et 11 000 €
    Pompe à chaleur air-eau

    · permet de réaliser des économies d’énergie. Pour 1 kWh d’électricité consommé, elle restitue entre 3 et 4 kWh de chaleur. Votre facture de chauffage peut être réduite de 3 ou 4 fois son montant.
    · offre un confort de chauffe et d’utilisation très agréable. La PAC fonctionne de manière autonome. Elle chauffe rapidement et garantit une température constante dans l’ensemble du logement.
    · ne nécessite pas le stockage de combustible
    · facile à poser
    · aucun rejet
    · peut rafraîchir l’été (pour les modèles réversibles)
    · appareil bruyant selon les modèles, elle doit être éloignée des pièces de vie et des voisins pour éviter les nuisances sonores
    · des performances dépendantes des températures
    · Entre 10 000 et 15 000 € sans eau chaude sanitaire ;
    · Entre 10 000 et 16 000 € avec l’eau chaude sanitaire.
    * Prix moyens constatés sur des sites professionnels

    Les pompes à chaleur géothermiques

    Les PAC géothermiques puisent leur énergie dans le sol du jardin. Cette opération est rendue possible par la présence de capteurs horizontaux. Ces capteurs doivent avoir une surface 1,5 à 2 fois la surface que vous souhaitez chauffer. D’autres modèles nécessitent des capteurs verticaux. Ceux-ci sont jugés plus performants. Deux sondes de 50 m de profondeur permettent de chauffer une habitation d’une surface de 120 m². La nature du sol entraîne le choix de l’un ou de l’autre des modèles de capteurs. La chaleur extraite est transportée vers le chauffage central, le ballon d’eau chaude ou les ventilo-convecteurs.

    AvantagesInconvénientsPrix TTC*
    · consomme moins d’énergie que la pompe à chaleur air eau ou air air ;
    · refroidit passivement les pièces, ce qui entraîne très peu de consommation d’énergie ;
    · offre une plus longue durée de vie que les pompes à chaleur air eau. Elles sont en effet moins actives en hiver, puisque la température du sol est bien plus élevée que celle de l’air.
    · une pompe à chaleur géothermique coûte plus cher qu’une PAC air eau (cela tient aux forages ou aux travaux de terrassement qu’il faut réaliser) ;
    · procéder à des forages ou à des travaux de terrassement ;
    · ne peut être utilisée pour refroidir (en été, la terre se réchauffe, elle ne peut donc pas rafraîchir une habitation).
    Entre 10 000 € et 20 000 €
    *Prix moyens constatés sur des sites professionnels du chauffage

    Les Pompes à chaleur hydrothermiques

    Ces PAC aussi appelées PAC eau-eau puisent la chaleur se trouvant dans l’eau. A réserver aux personnes ayant un point d’eau à proximité de leur logement. Il peut s’agir d’une nappe phréatique, d’un lac, d’un cours d’eau, etc...

    AvantagesInconvénientsPrix TTC*
    · permet de faire des économies. En effet, la température de la nappe phréatique est plutôt élevée (elle est comprise entre 7 et 12 ° C) et stable ;
    · système indépendant ne nécessitant aucun chauffage d’appoint ;
    · offre une très bonne rapidité de chauffe.
    · vous devez procéder à un forage vertical si le puit n’existe pas déjà ;
    · il s’agit d’un investissement onéreux en raison du forage nécessaire ;
    · cette PAC demande de réaliser des démarches administratives pour modifier les sous-sols ;
    · incompatible avec des radiateurs basse température ou un plancher chauffant.
    Entre 14 000 € et 18 000 €
    *Prix moyens observés sur des sites professionnels du chauffage

    Il existe également les pompes à chaleur hybride, ce type de PAC combine à la fois la technologie de la pompe à chaleur air-eau et de la chaudière à condensation.

    Comment bien choisir sa pompe à chaleur ?

    Pour bien choisir son équipement, il convient de s’appuyer sur plusieurs critères techniques.

    Le choix de la performance

    La performance d’une pompe à chaleur se mesure grâce au coefficient de performance (COP). Il renvoie au rapport entre l’énergie thermique utilisée et l’énergie dont a besoin la pompe pour y parvenir.

    Prenons un exemple. Un COP de 3 indique que la PAC fournit 3 kWh de chaleur par kWh consommé. Notez que pour mesurer ce COP, il faut tenir compte de la température extérieure nominale. Ce qui implique que ce coefficient n’est pas forcément un témoin objectif des capacités de l’appareil sur une saison de chauffe.

    Le saviez-vous ?

    Pour qu’une comparaison de COP entre appareils soit pertinente, vous devez comparer 2 appareils appartenant à la même catégorie (par exemple 2 pompes à chaleur air air). Les professionnels estiment qu’une pompe à chaleur performante a un COP supérieur à 3. Si vous souhaitez comparer les performances de plusieurs appareils sur une saison de chauffe, vous pouvez vous référer au COP saisonnier (aussi noté COPA).

    Comment installer une pompe à chaleur ?

    3 critères vous permettent de réussir l’installation de votre pompe à chaleur. Et une installation réussie, c’est l’assurance d’un logement bien chauffé lorsque les températures chutent !

    L’installation d’une PAC peut être divisée en plusieurs étapes :

    L’étude thermique

    Cette étape permet au professionnel de déterminer correctement le dimensionnement de votre pompe à chaleur. En effet, l’étude thermique permet d’évaluer les déperditions de chaleur de votre habitat. Sachez que cette étude est indispensable si votre logement est neuf. Elle vous délivrera un précieux sésame : le permis de construire RT2012 (il s’agit d’une attestation certifiant la prise en compte de la Réglementation Thermique 2012).

    Grâce à cette étude, vous connaîtrez précisément votre besoin calorifique. Nous vous recommandons de faire appel à un professionnel agréé afin d’être sûr du positionnement de votre pompe à chaleur.

    Le dimensionnement

    Un logiciel de calcul prend ici la relève ! Le dimensionnement dépend de la puissance thermique nécessaire. Prenons l’exemple d’une PAC air-eau. Seront pris en compte pour le calcul du dimensionnement la puissance calorifique de l’appareil ainsi que la température extérieure. Entrent aussi en jeu les déperditions de chaleur précédemment évoquées, la taille et la hauteur des pièces que vous souhaitez chauffer, la nature des émetteurs (convecteurs, plancher chauffant, …), la zone climatique ou encore la température moyenne sur une année. Et si vous œuvrez dans le cadre d’une rénovation, il faudra intégrer à ces paramètres les habitudes de consommation d’énergie thermique.

    L’estimation de la consommation d’énergie

    Cette étape incombe elle aussi à l’installateur de votre pompe. Ce calcul n’est pas aisé, dans la mesure où interviennent de nombreux facteurs :

    • l’isolation de la construction : plus elle est efficace, moins la pompe à chaleur consommera d’énergie ;
    • le climat : plus il est doux, moins la pompe à chaleur consommera d’énergie ;      
    • la nature de l’installation : la PAC peut intervenir en relève de chaudière, être complétée par un chauffage électrique, assurer l’eau chaude sanitaire, …

    Quel est le prix d'une pompe à chaleur ?

    Le prix d’une pompe à chaleur dépend du type d’énergie utilisée, du modèle et de la marque. Retrouvez les moyennes observées dans le tableau ci-dessous :

    TypePrix de l'équipement TTC*Prix pose TTC*
    Air AirEntre 5 000 et 8 000 €Entre 900 et 3 250 €
    Air EauEntre 6 300 et 12 800 €Entre 700 et 2 500 €
    Eau EauEntre 6 000 et 11 500 €Entre 1 200 et 2 700 €
    Sol EauEntre 8 000 et 12 000 €Entre 700 et 2 000 €
    Sol SolEntre 9 000 et 15 000 €Entre 1 500 et 2 250 €
    *Prix moyens observés sur des sites spécialisés de chauffage

    Quelles sont les aides pour l’achat d’une pompe à chaleur ?

    Il existe différentes aides pour faciliter l’achat de votre chauffage. L’État, les collectivités, ainsi que les organismes spécialisés incitent en effet les particuliers à se tourner vers une pompe à chaleur, jugée plus écologique.

    Vous pouvez peut-être prétendre à l’une de ces 4 aides :

    • TVA à taux réduit : Les travaux de rénovation réalisés dans un logement ancien de plus de deux ans bénéficient d’un taux de TVA réduit à 5,5%. Bénéficiez de cette TVA à taux réduit directement sur la facture de vos travaux de rénovation énergétique ;
    • MaPrimeRénov’ : elle est destinée aux propriétaires et aux copropriétés. Le montant de l’aide dépend de la région habitée et du nombre de personnes composant le foyer. Le montant de l'aide peut aller jusqu'à 4 000 euros ;
    • aides financière locales : propriétaires occupants, propriétaires bailleurs, copropriétaires... vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide financière d’une collectivité pour améliorer votre logement. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre collectivité locale ;
    • aides financières d’Action Logement : Action Logement propose un package de financement avec une subvention allant jusqu’à 20 000 euros pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre résidence principale.

    j'estime ma prime énergie

    Bénéficiez de notre expertise pour simplifier la réalisation 
    et le financement de vos travaux en partenariat avec TotalEnergies.

    09 87 98 64 27
    Profitez de nos offres partenaires
    Conseils personnalisés
    conseils personnalisés

    Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

    Démarches simplifiées
    Simplifier vos démarches

    Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

    Qualité du projet garantie
    Garantir la qualité de votre projet

    TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

    Prime énergie

    Bénéficier de la prime énergie

    La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montants des travaux

    Retour haut de page