09 87 98 64 27
Contactez un conseiller TotalEnergies
Accueil / Aides et subventions / MaPrimeRénov’ pour faire sa rénovation énergétique !

    MaPrimeRénov’ pour faire sa rénovation énergétique !

    Article mis à jour le 20 juin 2024

    Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov' est une nouvelle aide de financement des travaux de rénovation énergétique de son logement. Favorisant initialement les ménages les plus modestes, les conditions d’attribution de MaPrimeRénov' se sont élargies à tous les foyers en 203. Le dispositif est reconduit en 2024 et vous y avez forcément droit ! Pour quels travaux et pour quel montant ? Expertise Rénovation vous aide dans votre projet de rénovation énergétique.

    droit-prime-energie

    Avez-vous droit à la prime énergie ?

    Faites le test en moins d'1 minute !

    Le résumé sur MaPrimeRénov'

    testez votre éligibilité à MaPrimeRénov' en 1 minute ;

    cumulez MaPrimeRénov' avec d'autres aides comme les CEE ;

    l'aide est disponible pour tous les propriétaires, montant selon revenus ;

    logements éligibles : plus de 15 ans en métropole, 2 ans outre-mer ;

    les montants varient selon le type de travaux et de chauffage.

    MaPrimeRénov’ : qu’est-ce que c’est ? 

    MaPrimeRénov’ est une subvention publique versée une fois vos travaux terminés et votre dossier de demande d’aide financière validée par l’Anah. Ce dispositif a remplacé le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE) lorsque celui-ci a été supprimé, de même que les anciens programmes Habiter Mieux Sérénité et Habiter Mieux Agilité de l’Anah.

    Il est possible de cumuler MaPrimeRénov’ avec la prime énergie du dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie) qui quant à elle est une aide privée, proposée par les fournisseurs d’énergie et les enseignes de grande distribution. 

    Depuis le 1er janvier 2024, si vous bénéficiez du volet MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, vous devrez impérativement vous faire accompagner par un tiers de confiance Mon Accompagnateur Rénov’. Cet Accompagnateur Rénov’ est là pour vous présenter les aides complémentaires, les travaux les plus judicieux pour votre logement, ainsi que les scénarios les plus adaptés à une amélioration efficace de son étiquette énergétique.

    Qui peut profiter de cette aide ? 

    Tous les propriétaires peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’ : propriétaires occupants ou bailleurs, usufruitiers, titulaires d’un droit d’usage du bien immobilier, ou encore en indivision. Seul le montant de l’aide octroyée change selon le revenu fiscal de référence de votre foyer et le nombre de personnes qui le composent. Vous pouvez être classé selon quatre catégories en ce sens : 

    • MaPrimeRénov’ Bleu pour les ménages à revenus très modestes ;
    • MaPrimeRénov’ Jaune pour les ménages à ressources modestes ;
    • MaPrimeRénov’ Violet pour les ménages à revenus intermédiaires ;
    • MaPrimeRénov’ Rose pour les ménages aux revenus supérieurs.

    Les tableaux suivants récapitulent les plafonds fixés pour chaque catégorie selon que vous résidiez en région francilienne ou ailleurs en France : 

    Plafonds de ressources en Ile-de-France :

    Composition du foyerBleuJauneVioletRose
    1 personne< 23 541 €< 28 657 €< 40 018 €> 40 018 €
    2 personnes< 34 551 €< 42 058 €< 58 827 €> 58 827 €
    3 personnes< 41 493 €< 50 513 € < 70 382 €> 70 382 €
    4 personnes< 48 447 €< 58 981 €< 82 839 €> 82 839 €
    5 personnes< 55 427 €< 67 473 €< 94 844 €> 94 844 €
    Par personne supplémentaire+ 6 970 €+ 8 486 €+ 12 006 €+ 12 006 €
    Source : france-renov.gouv.fr

    Plafonds de ressources hors Ile-de-France :

    Composition du foyerBleuJauneVioletRose
    1 personne< 17 009 €< 21 805 €< 30 549 €> 30 549 €
    2 personnes< 24 875 €< 31 889 €< 44 907 €> 44 907 €
    3 personnes< 29 917 €< 38 349 €< 54 071 € > 54 071 €
    4 personnes< 34 948 €< 44 802 €< 63 235 €> 63 235 €
    5 personnes< 40 002 €< 51 281 €< 72 400 €> 72 400 €
    Par personne supplémentaire+ 5 045 €+ 6 462 €+ 9 165 €+ 9 165 €
    Source : france-renov.gouv.fr

    Quels logements sont concernés par MaPrimeRénov’ ?

    Les logements concernés par MaPrimeRénov’ doivent être construits depuis au moins 15 ans en France métropolitaine, et au moins 2 ans en Outre-mer. Il doivent par ailleurs être occupés au titre de résidences principales à raison d’au moins 8 mois par an. 

    Si vous êtes bailleur, vous devez vous engager à louer le bien en tant que résidence principale sur une durée d’au moins 6 ans. Et ce, dans les 12 mois qui suivent la date du versement de MaPrimeRénov’. Attention, si vous interrompez la mise en location au cours de cette période de 6 ans, vous devrez obligatoirement rembourser une partie de la somme initialement reçue !

    Globalement, maisons individuelles comme appartements sont concernés par le dispositif MaPrimeRénov’. 

    Quels travaux sont éligibles à MaPrimeRénov’ ?

    Les travaux de rénovation énergétique dont les spécificités techniques correspondent aux fiches d’opérations standardisées des CEE sont éligibles à MaPrimeRénov’. C’est le cas pour les travaux et prestations suivantes : 

    • l’isolation thermique des parois opaques : l’isolation des combles ou de la toiture (rampants de toiture, toitures terrasses, plafonds de combles), l’isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur, l’isolation des planchers bas (sur sous-sol, sur vide-sanitaire ou passage ouvert) ;
    • la protection des parois vitrées : le remplacement des fenêtres en simple vitrage par des fenêtres en double vitrage à isolation renforcée ;
    • les équipements de chauffage et les appareils de fourniture en eau chaude sanitaire performants : chaudière biomasse (chaudière à bûches, chaudière à granulés), les pompes à chaleur (PAC air/eau, PAC hybride, PAC eau/eau, PAC géothermique, PAC solarothermique), les poêles à bois (poêles à bûches ou poêles à granulés), les inserts de cheminée ou les cheminées à foyer fermé, le chauffe-eau thermodynamique, le chauffe-eau solaire, le système solaire combiné (SSC) ;
    • les équipements de raccordement à un réseau de chaleur ou de froid ;
    • les systèmes de ventilation mécanique contrôlée : VMC double flux ;
    • la dépose de cuve à fioul : lors du remplacement d’une chaudière ancienne au fioul par un équipement neuf et performant ;
    • l’audit énergétique : lorsqu’il est effectué en-dehors des obligations réglementaires ;
    • la rénovation globale et performante : un bouquet de travaux incluant au moins une opération d’isolation thermique, permettant un saut d’étiquette énergétique et une sortie du statut de passoire thermique.

    Les chaudières à gaz et THPE sont exclues de MaPrimeRénov' depuis le 1er janvier 2023.

    L’enveloppe thermique, les équipements de chauffage ou les appareils de production d’eau sanitaire fonctionnant à l’énergie renouvelable comme l’énergie solaire thermique ou la géothermie, les équipements fonctionnant au bois et à la biomasse, et les systèmes de ventilation performants sont donc concernés.

    Quels sont les montants de MaPrimeRénov’ ?

    Les travaux finacés par MaPrimeRénov' se distinguent en 3 catégorie :

    Montants MaPrimeRénov' pour les Travaux de chauffage

    Type de chauffageBleuJauneVioletRose
    Raccordement à un réseau de chaleur ou de froid1 200 €800 €400 €/
    Système solaire combiné10 000 €8 000 €4 000 €/
    Partie thermique d’un équipement
    PVT eau
    2 500 €2 000 €1 000 €/
    PAC air-eau ou hybride5 000 €4 000 €3 000 €/
    PAC géothermique ou solarothermique11 000 €9 000 €6 000 €/
    Chaudière à bûches5 500 €4 500 €2 000 €/
    Chaudière à granulés7 000 €5 500 €3 000 €/
    Chauffe-eau solaire4 000 €3 000 €2 000 €/
    Chauffe-eau thermodynamique1 200 €800 €400 €/
    Poêle à bûches1 800 €1 500 €700 €/
    Poêle à granulés1 800 €1 500 €1 000 €/
    Foyers fermés et inserts1 800 €1 000 €600 €/

    Montants MaPrimeRénov' pour les travaux d'isolation

    Équipements et travaux élligiblesMontant de l'aide
    Travaux accessibles si couplés à un geste de chauffage ou d'eau chaude sanitaire (sauf outre-mer)BleuJauneVioletRose
    Isolation thermique des murs
    par l’extérieur
    (surface de murs limitée à 100 m2)
    75 €/m²60 €/m²40 €/m2non éligible
    Isolation thermique des murs
    par l’intérieur
    25 €/m²20 €/m²15 €/m²non éligible
    Isolation thermique des rampants de
    toiture ou des plafonds de combles
    25 €/m²20 €/m²15 €/m²non éligible
    Isolation thermique des toitures
    terrasses
    75 €/m²60 €/m²40 €/m²non éligible
    Isolation thermique des parois vitrées en remplacement de simple vitrage
    100 €/équipement80 €/équipement40 €/équipementnon éligible
    Protection des parois vitrées ou opaques
    contre le rayonnement solaire
    (uniquement pour l’Outre-mer)
    25 €/m²20 €/m²15 €/m²non éligible

    Montants MaPrimeRénov' pour les autres travaux

    Travaux/opérationsMontants MaPrimeRénov'
    BleuJauneVioletRose
    Audit énergétique hors obligation réglementaire500 €400 €300 €non éligible
    Dépose de cuve à fioul1200 €800 €400 €non éligible
    Ventilation double flux2500 €2000 €1500 €non éligible

    Quelles sont les étapes pour demander cette subvention ?

    Les étapes à suivre pour demander MaPrimeRénov’ sont les suivantes : 

    1. faites réaliser un DPE au sein de votre domicile afin d’en évaluer l’étiquette énergétique ;
    2. via l’annuaire du site France Rénov’, sélectionnez un ou plusieurs professionnels RGE (reconnus garants de l’environnement) afin de pouvoir comparer différents devis et de choisir celui qui sera en charge de votre chantier ;
    3. rendez-vous sur la plateforme officielle MaPrimeRénov’ et créez votre compte ;
    4. créez votre dossier et complétez-le en joignant :
      • l’état civil et la date de naissance des membres de votre foyer ;
      • votre dernier avis d’impôt sur le revenu ;
      • le devis du professionnel RGE ;
      • vos coordonnées de contact ;
      • le montant des autres aides à la rénovation énergétique dont vous bénéficiez ;
    5. l’Anah étudie votre dossier et vous donne son accord pour le versement de MaPrimeRénov’ (ou vous demander de compléter votre dossier le cas échéant) ;
    6. vous faites réaliser les travaux par le professionnel RGE ;
    7. une fois vos travaux de rénovation énergétique terminés, ajoutez votre facture à votre dossier dans votre espace personnel ;
    8. recevez MaPrimeRénov’.

    On l’aura compris, il s’agit d’une subvention versée après la fin de vos travaux : si elle ne vous permet pas de financer votre projet en amont, elle vous offre la possibilité d’amortir votre dépense et de réduire votre reste à charge. A long terme, ce sont les économies d’énergie réalisées grâce aux équipements ou à votre enveloppe thermique qui vous permettent de rentabiliser votre investissement.

    MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : qu’est-ce que c’est ? 

    Avec MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, tous les ménages, quelle que soit l’étiquette énergétique de leur logement, peuvent envisager des rénovations importantes tout en recevant une aide financière. 

    Un seul dossier pour MaPrimeRénov’ et les CEE en rénovation globale

    Depuis janvier 2024, l’Anah peut englober en un seul dossier la demande de MaPrimeRénov’ et de la prime CEE pour les rénovations globales soutenues par le dispositif.

    Concrètement, afin de bénéficier de MaPrimeRénov’, il est désormais obligatoire de réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE). Si votre logement est considéré comme une passoire thermique (étiquette F ou G), vous serez tenu de faire une rénovation globale et performante afin de pouvoir bénéficier de MaPrimeRénov’ : et dans ce cas, l’Anah prendra aussi en charge la partie CEE.

    En revanche si votre logement dispose d’une meilleure étiquette énergétique, vous pouvez recevoir MaPrimeRénov’ pour des actions de rénovation uniques, dites “monogestes”. Les travaux d’ampleur concernés par MaPrimeRénov’ Parcours accompagné peuvent atteindre les 70 000 euros.

    Dans quelles circonstances les travaux sont-ils éligibles ?

    Afin de pouvoir bénéficier de MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, vos travaux doivent vous faire gagner au moins deux classes énergétiques. Par exemple, si votre diagnostic de performance énergétique révèle une étiquette F avant travaux, ces derniers doivent faire passer votre bien à l’étiquette D au moins. Autres critères à observer : 

    • non pas une, mais deux actions d’isolation thermique doivent être incluses dans votre bouquet de travaux ;
    • interdiction de conserver un chauffage ancien au fioul ou au charbon ;
    • interdiction d’inclure un chauffage dont l’énergie première est fossile.

    MaPrimeRénov’ Copropriété : qu’est-ce que c’est ? 

    MaPrimeRénov’ Copropriété s’adresse comme son nom l’indique à tous les copropriétaires. Elle concerne les rénovations d’ampleur, globales et performantes qui permettent d’améliorer d’au moins 35% l’efficacité énergétique du logement concerné.

    Concrètement, MaPrimeRénov’ Copropriété soutient entre 30 et 45% du montant des travaux, jusqu’à un maximum de 25 000 euros par bien immobilier. Les 30% s’appliquent lorsque les gains énergétiques à l’issue des travaux sont de l’ordre de 35%, et les 45% s’appliquent lorsque l’efficacité énergétique du logement augmente de moitié.

    Vous pouvez aussi bénéficier du bonus sortie de passoire énergétique si vos travaux vous permettent d’atteindre une meilleure étiquette sur le DPE.

    D’autres aides sont-elles possibles ?

    Il est possible de cumuler les forfaits MaPrimeRénov’ avec d’autres aides financières. Plus largement, règles de cumul sont les suivantes : 

    • les bailleurs peuvent créer des dossiers pour trois biens différents, jusqu’à 20 000 euros de travaux par logement pendant 5 ans ;
    • vous pouvez bénéficier plusieurs fois de MaPrimeRénov’ pour des travaux différents au sein d’une même habitation ;
    • une même opération ne peut à la fois bénéficier de MaPrimeRénov’ volet monogeste et du volet Parcours accompagné ;
    • comme évoqué plus haut, vous pouvez cumuler MaPrimeRénov’ avec la prime énergie CEE ;
    • le Parcours accompagné se cumule avec les aides locales et les aides des caisses de retraite ;
    • cumuler MaPrimeRénov’ avec les autres aides publiques ou privées ne peut pas générer un montant supérieur à la dépense soutenue par ces financements.

    Par ailleurs, la TVA à 5,5% s’applique automatiquement sur la facture de tous vos travaux de rénovation énergétique. Et si vous y avez droit, vous pouvez utiliser votre chèque énergie afin de financer une partie de vos dépenses de rénovation énergétique.

    Les actualités sur MaPrimeRénov'

    Retrouvez tous nos articles sur MaPrimeRénov'

    Plongez dans notre sélection d'articles détaillés pour enrichir votre compréhension de MaPrimeRénov'.

    Sommaire
      09 87 98 64 27
      Contactez un conseiller TotalEnergies
      Conseils personnalisés
      conseils personnalisés

      Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

      Démarches simplifiées
      Simplifier vos démarches

      Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

      Qualité du projet garantie
      Garantir la qualité de votre projet

      TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

      Prime énergie
      Bénéficier de la prime énergie

      La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montant des travaux

      Retour en haut