09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / Guide Rénovation / Le guide complet de l’installation de son système de chauffage

Le guide complet de l’installation de son système de chauffage

Article mis à jour le 5 décembre 2022

Vous avez pour projet de mener des travaux de rénovation énergétique dans votre logement afin de faire des économies d'énergie : de nouveaux équipements de chauffage en perspective ! Mais connaissez-vous les différentes étapes de leur installation ainsi que leurs prix ? Suivez le guide !

Appel Expertise Rénovation
Vous voulez changer votre système de chauffage ?
Laissez-vous guider par nos experts

L’installation de son radiateur

radiateur

Les radiateurs à inertie et à chaleur douce, dotés de programmateurs et de thermostats contrôlables, offrent d'excellentes performances de chauffage, pour une consommation électrique réduite par rapport aux convecteurs.

Bon à savoir

Pour offrir les meilleures performances avec une consommation contrôlée, les radiateurs électriques doivent être installés dans un logement parfaitement isolé.

Les étapes de l'installation

  • estimation de vos besoins de chauffage, qui détermine le nombre d'appareils à installer ;
  • installez votre radiateur à 15 cm minimum du sol. Ne placez pas de console ni de prise électrique au-dessus du radiateur et respectez une distance minimale de 50 cm avec toute paroi devant l'appareil.
  • choix des emplacements des appareils, qui doivent être conformes à la norme NF C 15-100 (distance entre les radiateurs, avec les murs et le sol, etc.) ;
  • mise en place à l'aide du kit de fixation joint et le raccordement au circuit électrique.

Bon à savoir

Dans une pièce de plus de 12 m², comptez au moins deux appareils à la puissance moyenne plutôt qu'un seul radiateur très puissant… Mais très gourmand en énergie !

Le prix de l'installation

Vous devez compter de 50 à 200 € TTC par radiateur.

L’installation de sa chaudière

Au cœur de votre système de chauffage, souvent également pourvoyeuse d'eau chaude sanitaire, la chaudière est un équipement qui se doit d'être fiable, économique et écologique. En 2022, vous avez le choix entre les chaudières au gaz ou au bois (granulés de bois ou pellets).

Bon à savoir

Les chaudières au fioul seront interdites à la vente à partir de mi 2022, ce combustible fossile étant très polluant.

2 types de chaudières de dernière génération sont disponibles :

  • la chaudière à condensation : un brûleur consume le combustible et produit une chaleur conduite via un fluide frigorigène vers les appareils de chauffage de la maison. La vapeur dégagée par la combustion est par ailleurs récupérée et condensée pour créer un surcroît de chaleur et un rendement proche des 100 %, voire supérieur ;
  • la chaudière à micro-cogénération : elle permet non seulement de produire du chauffage et de l'eau chaude par condensation, mais aussi de l'électricité grâce à un moteur. Cette production permet de couvrir environ 50 % de la consommation électrique de la maison.

Les étapes de l'installation

La chaudière doit être raccordée :

  • au circuit de chauffage ;
    • à l'électricité ;
    • à l'alimentation en gaz ;
    • au circuit d'eau ;
    • à un conduit d'évacuation des fumées (ventouse en façade ou cheminée).

Bon à savoir

Pour une chaudière à granulés, un silo équipé d'une vis sans fin ou d'un système d'aspiration doit être installé à proximité.

Le prix de l'installation

  • pour une chaudière au gaz : 500 à 1 400 € TTC ;
  • pour une chaudière à granulés : environ 2 500 € TTC ;

L’installation de son chauffe-eau

2 technologies sont actuellement disponibles :

  • le chauffe-eau électrique : une résistance électrique placée dans un cumulus chauffe la réserve d'eau.
  • le chauffe-eau thermodynamique : l'eau du cumulus est chauffée grâce à un système de pompe à chaleur qui utilise les calories contenues dans l'air ambiant.

Les étapes de l'installation

Il est important de respecter lors de l'installation du chauffe-eau plusieurs étapes :

  • pose du cumulus : posé sur un trépied et/ou fixé au mur par des dispositifs de fixation fournis avec l'appareil ;
  • raccordement au réseau d'eau ;
  • câblage électrique.

Bon à savoir

Les chauffe-eaux thermodynamiques nécessitent, en plus, le percement de prises d'air.

Appel Expertise Rénovation
Vous voulez changer votre système de chauffage ?
Laissez-vous guider par nos experts

Le prix de l'installation

Le prix de l'installation d'un chauffe-eau dépend du type de chauffe-eau choisi :

  • pour un chauffe-eau électrique : environ 250 € TTC
  • pour un chauffe-eau thermodynamique : de 500 à 1000 € TTC

L’installation de son poêle à bois 

L'aspect chaleureux du feu de bois, les économies en plus : le poêle à bois, une énergie renouvelable qui rend votre intérieur douillet et confortable !

  • le poêle à pellets : alimenté manuellement ou automatiquement en granulés de bois, il est le plus répandu.
  • le poêle à bûches : il offre une excellente inertie et utilise le combustible le moins cher du marché ! En contrepartie, il nécessite un peu de manutention pour être alimenté.

Bon à savoir

Privilégiez les appareils labellisés "Flamme verte" qui garantissent plus d'économies grâce à leur excellent rendement, de sécurité (émissions de monoxyde de carbone réduites) et de respect de l'environnement (moins de 40 mg/Nm3 d'émission de particules fines).

Les étapes de l'installation

L'installation d'un poêle à bois doit respecter plusieurs étapes :

  • déterminer l'emplacement du poêle :

- au centre de la zone à chauffer ;

- à proximité du conduit d'évacuation s'il existe déjà, ainsi que d'une prise d'air, à créer au besoin ;

- à distance de toute matière inflammable (meuble, paroi, escalier en bois…) ;

- sur un plancher en mesure de soutenir son poids : parfois plusieurs centaines de kilos ;

  • raccorder le poêle au conduit de fumée (conduit de cheminée existant ou tubage inox) ;
  • mettre aux normes la cheminée extérieure, qui doit s'élever à 40 cm minimum au-dessus du faîtage.

Le prix de l'installation

De 400 à 5 000 € TTC (selon la présence ou non d'un conduit d'évacuation).

L’installation de sa pompe à chaleur

En utilisant l'énergie contenue dans l'air ambiant ou dans le sol pour alimenter le circuit d'eau et de chauffage de la maison, la pompe à chaleur (PAC) est l'un des systèmes de chauffage les plus écologiques et économiques. En 2022, vous avez le choix :

  • la PAC air/eau ou aérothermique qui puise l'énergie dans l'air ambiant pour la réinjecter dans le circuit ;
  • la PAC géothermique, qui va chercher la chaleur contenue dans le sol.

Les étapes de l'installation

Il existe plusieurs étapes à respecter lors de l'installation de la pompe à chaleur :

  • choix d'un emplacement adéquat pour le module extérieur de la PAC air/eau, souvent bruyant ;

Bon à savoir

Cas de la PAC géothermique : une étude du sol est nécessaire avant l'enfouissement des capteurs, sur une surface souvent importante.

  • le raccordement de la PAC au système de chauffage existant si ce dernier est compatible (fioul, gaz…) ;
  • enfin, le raccordement éventuel de la PAC à un ballon d'eau chaude, classique ou thermodynamique.

Le prix de l'installation

Comptez pour le prix de l'installation d'une pompe à chaleur :

  • une PAC aérothermique : environ 4 000 € TTC ;
  • une PAC géothermique : 5 000 à 6 000 € TTC.

L’installation de sa climatisation réversible

Chaleur en hiver, fraîcheur en été : un confort fourni par la climatisation réversible, aussi appelée PAC air/air. Constitué d'une ou de plusieurs unités (une à l'extérieur, les autres à l'intérieur), le climatiseur réversible utilise les calories comprises dans l'air extérieur pour réchauffer ou rafraîchir l'atmosphère chez vous.

Les étapes de l'installation

  • définir l'emplacement de l'unité extérieure pour éviter les nuisances sonores ;
  • définir  l'emplacement des unités intérieures, en respectant les normes d'espacement entre deux unités ;
  • Raccord de la ou des unité(s) intérieure(s) à l'unité extérieure ;
  • Créer un conduit d'évacuation pour traiter la condensation.

Le prix de l'installation

Comptez de 800 à 2 000 € TTC selon le type de climatiseur et le dimensionnement de l'installation.

L’installation de son système de chauffage au sol

Le plancher chauffant est un système de chauffage à basse température particulièrement économe en énergie, et conçu pour fonctionner avec des équipements tels que la PAC géothermique, par exemple. Le chauffage au sol en rénovation entraîne des travaux importants.

Les étapes de l'installation

  • poser uniformément des tubes (chauffage au sol hydraulique) ou un câble de chauffe (plancher chauffant électrique) sur la surface du sol de la pièce ;
  • raccorder des tubes ou du câble au réseau (chaudière ou électricité) ;
  • couler une chape puis poser un revêtement de sol.

Le prix de l'installation

Comptez de 40 à 60 €/heure de main d'œuvre.

Les aides et subventions pour changer son système de chauffage

Si vous désirez changer de système de chauffage l’État à mis en place un système d’aides et de subventions à l’attention des particuliers : 

Sommaire
    09 87 98 64 27
    Profitez de nos offres partenaires
    Conseils personnalisés
    conseils personnalisés

    Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

    Démarches simplifiées
    Simplifier vos démarches

    Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

    Qualité du projet garantie
    Garantir la qualité de votre projet

    TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

    Prime énergie
    Bénéficier de la prime énergie

    La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montants des travaux

    Retour haut de page