09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / Choisir son système de chauffage

Choisir son système de chauffage

Article mis à jour le 29 juin 2022

Construction neuve, rénovation énergétique :  vous désirez changer votre système de chauffage ? Découvrez dans notre guide les différentes catégories de chauffages existants, leurs avantages, leurs inconvénients et les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Appel Expertise Rénovation
Vous voulez changer votre système de chauffage ?
Laissez-vous guider par nos experts

Découvrez les différents systèmes de chauffage proposés sur le marché :

Sommaire

    Les différents types de chauffage

    Chauffage électrique, au gaz, au bois, fonctionnant avec des énergies renouvelables : chaque système de chauffage possède ses propres caractéristiques. 

    Les radiateurs électriques

    Auparavant dotés d’une mauvaise réputation, les radiateurs d’aujourd'hui permettent de se chauffer confortablement et économiquement. Convecteurs, panneaux, plafonds ou encore planchers rayonnants, radiateurs à inertie : des équipements qui permettent de moduler la chaleur selon les besoins et les différentes pièces, de façon bien plus efficace et économique.

    Privilégiez les modèles à inertie, qui consomment peu et restituent une chaleur douce, ne desséchant pas l'atmosphère, durant plusieurs heures après l'arrêt de l'appareil. Le corps de chauffe, qui emmagasine la chaleur, peut être fait de pierre (inertie sèche) ou de liquide caloporteur (inertie fluide comme les chauffages bain d'huile). Le plus performant ? Le radiateur électrique à inertie à double cœur de chauffe, alliant la chaleur douce des modèles à inertie à la rapidité de montée en température d'un convecteur. Un idéal qui a un coût, mais qui s'adapte parfaitement aux pièces de vie, par exemple. 

    Le fonctionnement

    Tous les radiateurs électriques fonctionnent grâce à un courant qui, en passant dans une résistance, produit de la chaleur : c'est l'effet Joule. La chaleur est ensuite répartie dans la pièce à l'aide de différentes techniques : la convection, le rayonnement, l'inertie…

    Les avantages et inconvénients

    Les +Les -
    - une montée en température rapide (sauf pour les modèles à inertie, un peu plus lents) ;
    - un coût à l'achat et à l'installation abordable ;
    - de nombreux systèmes de répartition de la chaleur ;
    - la possibilité de gérer la température pièce par pièce facilement.
    - un rendement énergétique moyen ;
    - les convecteurs ont tendance à assécher l'atmosphère et à mal répartir la chaleur produite ;
    - les radiateurs à inertie et à double cœur de chauffe sont lourds et doivent être posés contre un mur isolé.

    Le prix

    ModèlePrix TTC *
    Convecteur électrique30 à 350 €
    Chauffage rayonnant40 à 800 €
    Radiateur à inertie70 à 1100 €
    Radiateur à double cœur de chauffe300 à 1 200 €
    *Les prix observés sont issus de sites spécialisés dans le chauffage

    Le chauffage au gaz

    Le chauffage au gaz fonctionne grâce à une chaudière à gaz, qui permet de produire de la chaleur et de la véhiculer jusqu’aux radiateurs. Elle permet également de chauffer l’eau du logement. Ils existent également les radiateurs à gaz.

    Le fonctionnement du chauffage au gaz repose sur la combustion. Le gaz brûle à l’intérieur de la chaudière, ce qui permet de chauffer de l’eau : le liquide caloporteur. Ce liquide est ensuite réparti dans les tuyaux et canalisations du logement, jusqu’aux émetteurs de chaleur tels que les radiateurs. Une fois refroidi, il retourne dans la chaudière.

    Les poêles et le chauffage au bois

    Les poêles et les chauffages au bois reviennent en force. Leurs atouts ? Un combustible renouvelable et plus respectueux de l'environnement, qu'il s'agisse de bois bûches ou de pellets, et des performances n'ayant rien à envier aux autres systèmes de chauffage.

    Avec des fonctionnalités intéressantes, telles que le rechargement automatique en bois ou en granules, la possibilité de chauffer l'ensemble de la maison, voire celle de produire de l'eau chaude sanitaire, les équipements au bois lient confort de chauffage et impact environnemental réduit, en plus d’éviter une exposition aux fluctuations de prix de l'électricité et du gaz.

    Le fonctionnement

    Comme pour n'importe quelle chaudière, c'est la combustion du combustible (ici, le bois sous forme de bûche ou de granulés) qui produit de la chaleur. Celle-ci est ensuite transmise aux radiateurs de la maison par l'intermédiaire du système de chauffage central relié à la chaudière. Concernant les poêles, le fonctionnement est similaire à une cheminée à foyer fermé. Son corps en acier ou en fonte, recouvert ou non de céramique, diffuse une chaleur douce par rayonnement. 

    Les avantages et inconvénients

    Les +Les -
    - le combustible le moins cher du marché : en 2021, le stère de bois bûche (1m3) s'élève en moyenne à 55 à 100 € ;
    - le bois est une énergie renouvelable, faisant des systèmes de chauffage au bois des équipements respectueux de l'environnement ;
    - un bon confort de chauffe.
    - l'approvisionnement en bois peut générer des frais supplémentaires ;
    - de l'espace est nécessaire pour stocker le combustible (bûches ou pellets).

    Le prix

    ModèlePrix TTC *
    Poêle à bûches350 à 4 000 €
    Poêle à granulés4 000 à 5 000 €
    Chaudière à bois bûches4 000 à 10 000 €
    Chaudière à granulés8 000 à 10 000 €
    Chaudière mixte (bois bûches et granulés)10 000 à 20 000 €
    *Les prix observés sont issus de sites spécialisés dans le chauffage

    Les pompes à chaleur

    Une pompe à chaleur (PAC) est un système de chauffage écologique qui permet de chauffer votre logement et, dans certains cas, l'eau sanitaire de celui-ci.

    Le fonctionnement

    La pompe à chaleur utilise l'électricité pour capter puis restituer la chaleur contenue dans l'air, l'eau ou le sol. Monobloc ou "split" (avec une unité extérieure), autonome ou reliée à un système de chauffage central, la pompe à chaleur est un système de chauffage économique car peu gourmand en énergie.

    Les avantages et inconvénients

    Les +Les -
    - un grand confort d'utilisation : montée en température rapide, maintien de la température, pas d'odeurs… ;
    - une faible consommation énergétique, pour un impact environnemental réduit. Le rendement est particulièrement intéressant.
    - l'appareil peut être bruyant, notamment au niveau de l'unité extérieure ;
    - la pompe à chaleur peut ne pas suffire dans les régions où les hivers sont particulièrement rigoureux, auquel cas il faut prévoir un chauffage d'appoint.

    Le prix

    ModèlePrix TTC *
    Pompe à chaleur air/air5 000 à 11 000 €
    Pompe à chaleur air/eau10 000 à 16 000 €
    Pompe à chaleur géothermique14 000 à 18 000 €
    *Les prix observés sont issus de sites spécialisés dans le chauffage

    Les chauffe-eau 

    Électriques, gaz, thermodynamiques : en matière de chauffe-eau aussi, vous avez le choix. Les modèles les plus recherchés sont les chauffe-eau solaires ou thermodynamiques qui emploient des technologies plus économes en énergie et plus respectueuses de l'environnement. Fonctionnant grâce à des panneaux solaires placés sur le toit de votre logement, le chauffe-eau solaire se révèle particulièrement avantageux puisqu'il peut diminuer votre consommation énergétique de 75%.

    Le chauffe-eau thermodynamique, quant à lui, est un appareil couplé avec une pompe à chaleur air/eau, récupérant les calories situées dans la pièce où l'équipement est installé. Un peu plus cher à l'achat, c'est aussi le système le plus rentable et l'un des plus performants.

    Le fonctionnement

    L'eau s'accumule dans une cuve où elle est chauffée grâce à une résistance, à l'énergie solaire ou encore aux calories captées dans l'air ambiant, et maintenue à température grâce à l'isolation parfaite de la cuve. Les systèmes solaires et thermodynamiques sont les plus écologiques et offrent des performances optimales.

    Les avantages et inconvénients

    Les +Les -
    - jusqu'à 75 % d'économie d'énergie avec les modèles solaires ou thermodynamiques ;
    - les chauffe-eau solaires et thermodynamiques fonctionnent à l'aide d'énergies renouvelables.
    - le chauffe-eau solaire ne fonctionnant ni la nuit, ni en cas de mauvais temps, un système d'appoint reste nécessaire ;
    - le modèle thermodynamique nécessite un espace dédié minimal d'au moins 20 m3 non chauffé pour fonctionner correctement.

    Le prix

    ModèlePrix TTC *
    Chauffe-eau électrique250 à 2 400 €
    Chauffe-eau thermodynamique1600 à 2 400 €
    Chauffe-eau solaire3 800 à 5 500 €
    *Les prix observés sont issus de sites spécialisés dans le chauffage

    Les chaudières 

    Incontournables pour chauffer toute la maison, les chaudières au gaz ou au bois sont une solution pratique. Les équipements actuellement disponibles sur le marché sont les chaudières au gaz à haute performance énergétique et les chaudières à la biomasse (bois ou granules).

    La première est particulièrement économe en énergie : les chaudières basse température, par exemple, consomment en moyenne 30 % moins d'énergie qu'une chaudière classique, pour un confort de chauffage équivalent.

    La chaudière à condensation, en utilisant les fumées de combustion du gaz pour alimenter le circuit de retour d'eau, offre quant à elle un rendement particulièrement intéressant, supérieur à 100 %.

    Enfin, les chaudières au bois sont particulièrement efficaces et pratiques lorsqu'elles sont mixtes (bûches et granulés) : le jour, vous alimentez à la main votre chaudière en bois bûche, et la nuit ou en votre absence, l'alimentation automatique et programmable en granulés prend le relais, ce qui offre un vrai confort d'utilisation.

    Le fonctionnement

    Au centre de tout votre système de chauffage, la chaudière chauffe l'eau envoyée dans vos radiateurs et éventuellement dans le réseau d'eau chaude sanitaire à l'aide d'énergies très diverses : gaz, électricité, fioul, bois… Les chaudières de dernières générations utilisent des technologies performantes et plus écologiques : à condensation, elles récupèrent et utilisent les gaz issus de la combustion pour un meilleur rendement ; à basse température, elles chauffent moins fort pour plus d'économies et un confort équivalent.

    Les avantages et inconvénients

    Les +Les -
    - les chaudières au gaz ou au bois permettent de faire plus d'économies d'énergies grâce à des technologies performantes ;
    - les rendements sont étudiés pour optimiser l'utilisation du combustible, afin de gagner en efficacité.
    - un entretien annuel par un professionnel est primordial pour le bon fonctionnement de la chaudière ;
    - les chaudières bois bûches et mixtes nécessitent un espace suffisant pour l'appareil et le stockage du combustible.

    Le prix

    ModèlePrix TTC *
    Chaudière à condensation500 à 7 000 €
    Chaudière au bois3 000 à 10 000 €
    *Les prix observés sont issus de sites spécialisés dans le chauffage

    Sachez que la chaudière permet également d'avoir un système de chauffage connecté.


    La climatisation réversible 

    Chaleur en hiver, fraîcheur en été, le tout avec un seul et même appareil ? C'est possible avec la climatisation réversible !

    Le fonctionnement

    En effet, elle fonctionne sur le principe d'une pompe à chaleur air/air : en mode "climatisation", elle absorbe la chaleur de la pièce afin de l'évacuer vers l'extérieur ; en mode "chauffage", le système s'inverse et les calories sont utilisées pour réchauffer l'atmosphère. Attention : les performances d'un climatiseur réversible sont différentes de celles d'un climatiseur simple ou d'un chauffage. En effet, les températures obtenues sont confortables mais restent modérées.

    Les avantages et inconvénients

    Les +Les -
    - grâce à un coefficient de Performance énergétique (COP) élevé, la climatisation réversible produit plus de chaleur qu'elle ne consomme d'énergie : de vraies économies sur votre facture ;
    - les appareils actuels permettent une régulation et un réglage de la température très précis pour plus de confort.
    - l'appareil peut présenter des nuisances sonores ;
    - la fonction chauffage peut être limitée en cas de température très basse à l'extérieur ; il convient de prévoir un chauffage d'appoint.

    Le prix

    ModèlePrix TTC *
    Climatisation réversible monobloc300 à 2 500 €
    Climatisation réversible split350 à 4 500 €
    *Les prix observés sont issus de sites spécialisés dans le chauffage

    Le chauffage au sol

    Plancher chauffant, parquet chauffant ou chauffage au sol : quelle que soit son appellation, il s’agit d’un système de chauffage installé dans le sol. Ce système de chauffage diffuse la chaleur de manière homogène dans toute la pièce. 

    Le fonctionnement

    Le chauffage au sol fonctionne grâce à un réseau de tubes hydrauliques ou de câbles électriques installés entre la dalle de béton et la chape. Selon l’installation choisie, elle fonctionne avec une chaudière électrique, une chaudière au gaz, au fioul ou encore une pompe à chaleur. 

    Les avantages et inconvénients

    Les +Les -
    - économique : de 15 à 20 % en comparaison à un système de chauffage traditionnel ;
    - diffusion homogène d’une chaleur douce et constante ;
    - un gain de place
    - le prix de la pose du chauffage au sol est plus élevé que celui d’un chauffage classique ;
    - l’intervention d’un professionnel est indispensable ;
    - il est incompatible avec une utilisation ponctuelle : il faut attendre plusieurs jours pour atteindre la bonne température.

    Le prix

    TypePrix TTC*
    Chauffage au sol hydrauliqueentre 70 et 110 € / m2
    Plancher chauffant électriqueentre 40 et 50 € / m2
    *Prix observés sur des sites professionnels spécialisés dans le chauffage

    Les chauffages alternatifs

    Recourir aux énergies renouvelables constitue non seulement un choix respectueux de l’environnement, mais contribue à maîtriser sa facture énergétique de façon durable. Parmi ces modes de chauffage alternatifs vous trouvez :

    • le solaire photovoltaïque et l’éolien sont désormais à des niveaux de coûts capables de rivaliser avec les moyens conventionnels. On observe une baisse du coût de production du solaire en raison de la concurrence ;
    • le bois-énergie est la star des énergies renouvelables pour les particuliers, il représente le meilleur coût de revient ;
    • la pompe à chaleur s’impose comme une solution performante et économique, puisqu’elle utilise les calories gratuites présentes dans l’air pour chauffer ou rafraîchir le logement ;
    • les chaudières hybrides offrent des pistes intéressantes d’économies d’énergie en combinant chaudière gaz à une pompe à chaleur ou à un ballon d’eau chaude solaire.

    Quel est le mode de chauffage le plus économique ?

    Comment définir le mode de chauffage le plus économique? Pour faire le meilleur choix, plusieurs critères sont à prendre en compte :

    • le prix du combustible : actuellement, le bois reste la source d'énergie la moins chère sur le long terme. Cependant, la question de l'accessibilité est importante : si vous devez vous faire livrer vos bûches ou vos pellets à domicile, il vous faudra intégrer le coût de la livraison à votre budget (et accessoirement, prévoir de la place pour le stockage) ;
    • les performances de votre système : elles sont évaluées de différentes façons selon les solutions de chauffage. Par exemple, pour la pompe à chaleur et climatisation réversible le coefficient de performance énergétique (COP) indique le rapport entre la quantité d'énergie produite par l'appareil et la quantité d'énergie qu'il consomme, exprimée en kWh. Par exemple, un COP de 3 signifie que pour 1kWh d'électricité dépensé, votre pompe à chaleur restitue 3 kWh de chaleur. Plus le COP est élevé, plus l'équipement est efficace et donc économe en énergie ;
    • le rendement : il s'agit du degré d'utilisation du combustible. Pour les appareils au bois, on l'estime à 60 à 80 % pour les poêles et chaudières à bûches et à plus de 80 % pour les équipements à granulés. Pour les chaudières au gaz à condensation, le rendement est de 100 à 110 % ; et de 90 à 95 % pour les chaudières basse température ;
    • vos besoins de chauffage : pour les estimer facilement, utilisez la formule P = C x DT x V. P : c'est la puissance du système de votre chauffage.
      C : c'est ce que l'on appelle le coefficient de consommation énergétique de votre logement. Pour simplifier, on l'estime à 1,5 si vous êtes bien isolé, 1,6 si votre isolation est moyenne et 2 si votre habitation est peu ou mal isolée.
      DT : il s'agit de l'écart entre la température que vous désirez obtenir à l'intérieur et la température moyenne la plus basse de votre région.
      V : le volume de votre logement (superficie x hauteur sous plafond).
      Par exemple, si vous souhaitez maintenir une température de 19° dans une pièce d’un volume de 50 m3 avec une isolation performante, dans une région où la température descend à -10° : 2 x 29 x 50 = 2 900 W.
    • le prix de l'équipement : à mettre en regard du prix du combustible. En effet, si à l'achat, les chauffages électriques se révèlent souvent les plus abordables, à l'utilisation, ce sont les moins économiques. En revanche, les systèmes au bois, parfois chers à l'achat et à l'installation, se révèlent plus rentables, grâce aux tarifs intéressants du bois ; en outre, il s'agit des seuls systèmes (à l'exception des modèles à pellets à rechargement automatique) qui peuvent fonctionner en toute autonomie, sans recours à l'électricité. Les pompes à chaleur géothermiques ont également un coût non négligeable et nécessitent des travaux d'installation parfois lourds ; mais leurs performances permettent de les rentabiliser en quelques années.

    Quel que soit le mode de chauffage, sachez qu'une isolation efficace de votre logement est indispensable pour optimiser ses performances et gagner en confort et en économie.

    Quelles sont les aides pour l’achat d’un chauffage ?

    Le recours à des systèmes de chauffages aux dernières normes techniques et environnementales est fortement encouragé par le gouvernement ; c'est pourquoi vous pouvez bénéficier de nombreuses aides financières pour vous aider à renouveler vos équipements et à financer l'achat et l'installation :

    • maprimerénov' : elle remplace l'ancien crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE). Accessible sous condition de ressources, MaPrimeRénov' vous permet d'investir dans une chaudière au gaz haute performance, une chaudière ou un poêle à granulés, un chauffe-eau thermodynamique, une pompe à chaleur air/eau ou air/air.
    • la prime Coup de pouce Chauffage : accordée par les fournisseurs d'énergie, elle concerne les travaux d'installation d'une chaudière biomasse performante, d'une pompe à chaleur, d'un système solaire combiné, d'une chaudière au gaz haute performance ou encore d'un appareil de chauffage au bois très performant. Cette prime est valable jusqu’au 31 Décembre 2021 ;
    • la TVA à taux réduits 10 ou 5,5 % sur les équipements et leur installation ;
    • le Chèque Énergie, si vous en êtes bénéficiaire, peut être utilisé pour financer un changement de chauffage ;
    • l'éco-prêt à taux zéro ou Éco-PTZ peut également prendre en charge les frais liés à une installation ou une rénovation du système de chauffage ;

    Pour bénéficier de ces aides et profiter de votre nouveau système de chauffage, faites appel à un professionnel Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) pour l'installation de votre équipement, gage de sécurité et de durabilité.

    09 87 98 64 27
    Profitez de nos offres partenaires
    Conseils personnalisés
    conseils personnalisés

    Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

    Démarches simplifiées
    Simplifier vos démarches

    Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

    Qualité du projet garantie
    Garantir la qualité de votre projet

    TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

    Prime énergie

    Bénéficier de la prime énergie

    La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montants des travaux

    Retour haut de page