09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / Guide Rénovation / Guide : comment entretenir son chauffage ?

    Guide : comment entretenir son chauffage ?

    Article mis à jour le 24 octobre 2022

    Il faut bien souvent faire appel à un professionnel pour entretenir son chauffage. Certains équipements tels que les chaudières, les pompes à chaleur et autres appareils thermodynamiques sont soumis à des obligations légales. Il faut alors faire une révision annuelle ou biennale du système. Nettoyage, dépoussiérage et autres désembouages de vos circuits de chauffage sont au rendez-vous selon le type d’appareil que vous utilisez.

    Appel Expertise Rénovation
    Vous voulez changer votre système de chauffage ?
    Laissez-vous guider par nos experts

    Pourquoi entretenir son chauffage ?

    Il faut entretenir votre chauffage pour éviter que ne surviennent les nombreux problèmes liés à son usage : pannes, dysfonctionnements, surconsommation énergétique, émissions de gaz à effet de serre, défaut de chauffe, diminution du confort thermique…

    Entretenir votre chauffage est essentiel pour lutter contre les éventuels dépôts sédimentaires et la formation de poches d’air dans le circuit du chauffage. Cela concerne aussi bien les systèmes de chauffage central que les émetteurs de chaleur tels que les radiateurs ou le plancher chauffant.

    Certaines chaudières sont par ailleurs soumises à un entretien annuel. Il est aussi recommandé d’entretenir son chauffage régulièrement, à raison d’un désembouage au moins une fois tous les 5 ans. Vous pouvez notamment souscrire un contrat pour l’entretien annuel de votre chaudière auprès de l’entreprise de votre choix.

    Au-delà de limiter les risques d’utilisation, l’entretien de votre système de chauffage vous permet de bénéficier d’un certain nombre d’avantages :

    • Vous conservez le même niveau de confort thermique tout au long de la durée de vie de l’appareil ;
    • Vous améliorez la durabilité de votre équipement et de votre installation, vous permettant ainsi de ne pas avoir à dépenser pour les remplacer ;
    • Vous réduisez le montant de vos factures d’énergie grâce aux gains énergétiques offerts par votre système.

    On l’aura compris, entretenir son chauffage est plus qu’une obligation : c’est aussi un moyen d’améliorer la performance de son installation.

    L’entretien de vos radiateurs

    Vous pouvez adopter des gestes simples pour l’entretien quotidien et hebdomadaire de vos radiateurs, et ce quel que soit le modèle : 

    1. Dépoussiérez-les avec un chiffon légèrement humide : vous limitez ainsi les mauvaises odeurs ou les odeurs de brûlé, notamment dans le cas des radiateurs électriques et optimisez la diffusion de chaleur au sein de vos pièces. Vos murs seront également plus propres.
    2. Remplacez les robinets thermostatiques : parfois en proie au calcaire, ils peuvent finir par se bloquer ou tourner dans le vide. Il vous faut alors les remplacer.
    3. Pour les modèles raccordés à un circuit hydraulique, vidangez l’installation : la vanne de vidange se trouve au niveau de la chaudière ou au bas de chaque radiateur. Commencez toujours la vidange avec le radiateur le plus bas de votre logement. Recueillez l’eau du radiateur ou du circuit dans un récipient pour l’en vider complètement.
    4. Purgez votre installation : la vanne de purge se trouve en haut de chaque radiateur raccordé à un circuit hydraulique. Si la vidange consiste à les vider de leur eau, la purge sert quant à elle à éliminer l’air contenu dans le circuit.

    Notez que vous avez là aussi la possibilité de faire appel à un professionnel pour davantage de tranquillité d’esprit.

    Entretenir son chauffage en purgeant les radiateurs est une pratique courante et à la portée de chacun. Si toutefois des bulles d’air persistent à encombrer votre circuit en dépit des purges, alors pensez à contacter à contacter un professionnel. Il est possible que vous fassiez l’objet d’une fuite ou que vos conduits rencontrent un problème.

    L’entretien de votre chaudière

    L’entretien de votre chaudière s’effectue en suivant précisément les opérations listées par la norme AFNOR NF X 50-01. Le professionnel chargé de l’intervention vérifie l’état de fonctionnement de l’appareil en le démontant et en le nettoyant, avant de faire l’ensemble des réglages nécessaires à son bon fonctionnement. Il prévoit de :

    • Contrôler la sécurité de l’équipement ;
    • Vérifier la ventilation de votre logement ;
    • Vidanger l’appareil en cas de besoin ;
    • Contrôler le débit du circuit ;
    • Vérifier le niveau d’étanchéité du circuit ;
    • Contrôle la pompe ;
    • Vérifier la pression du vase d’expansion ;
    • Nettoyer le corps de chauffe et le brûleur ;
    • S’assurer du bon fonctionnement du thermostat ;
    • Régler la température de l’eau si nécessaire :
    • Estimer le niveau de monoxyde de carbone au sein des fumées de combustion et à proximité de l’appareil.

    Entretenir son chauffage est une obligation légale lorsqu’il s’agit d’une chaudière. Chaque année, un professionnel doit contrôler votre installation. Cela concerne tous les types de chaudière, y compris les plus récentes. Il est préférable de procéder à cette intervention les mois de printemps et d’été car les pannes sont moins susceptibles de survenir à cette époque de l’année.

    A l’issue de cette révision obligatoire, vous recevrez une attestation de contrôle qui pourra vous être utile en cas de sinistre. C’est en effet ce document que vous devrez communiquer à votre assurance.

    Souscrire à un contrat d’entretien pour votre chaudière coûte en moyenne entre 80 et 250 euros, en fonction des services inclus dans le contrat.

    L'entretien de votre poêle et chauffage à bois

    Entretenir son chauffage indépendant au bois : poêle à bois et cheminée

    Vous devez faire appel à un professionnel une à deux fois par an pour ramoner votre poêle à granulés ou votre poêle à bûches. Cette fréquence pour entretenir son chauffage au bois indépendant change selon le département de résidence. Le coût de cette intervention se situe entre 50 et 80 euros.

    Le ramonage d’un poêle à bois permet de désencombrer les conduits des dépôts de suies et de cendre issus de la combustion. Il est indispensable pour la sécurité de l’utilisateur face au risque d’intoxication au monoxyde de carbone. C’est aussi une nécessité pour conserver un bon niveau de performance et de rendement énergétique. Une couche de suie peut par exemple être la cause d’une augmentation importante de la consommation énergétique !

    A noter que vous devez également ramoner régulièrement un insert cheminée en foyer fermé pour bénéficier d’un fonctionnement optimal.

    Entretenir son chauffage biomasse

    Entretenir son chauffage biomasse passe par une série de nettoyages et de gestes techniques : vous devez enlever les cendres de la chambre de combustion, des conduites et de l’évacuation de votre chaudière, et également faire le ramonage en cas de besoin. Le contrôle annuel est là aussi obligatoire à raison d’une fois tous les deux ans.

    Le professionnel en charge de ce contrôle annuel s’occupe alors de vérifier le rendement de l’appareil, l’état du circuit, ainsi que les éventuels équipements de contrôle et de mesure. Il faut compter entre 80 et 150 euros pour un ramonage, et entre 150 et 200 euros pour entretenir son chauffage à bois lorsqu’il s’agit d’une chaudière biomasse.

    L’entretien de votre pompe à chaleur (PAC)

    L’entretien de votre pompe à chaleur est une obligation légale depuis 2020. Au moins une fois tous les deux ans, vous devez faire appel à un professionnel pour qu’il s’assure que votre PAC fonctionne correctement. Cette obligation d’entretenir son chauffage concerne d’ailleurs tous les équipements thermodynamiques d’une puissance allant de 4 à 70 kW.

    Le professionnel se charge de vérifier l’état de propreté des filtres et des branchements électriques. Il vérifie également le niveau d’étanchéité de l’unité extérieure afin de prévenir les risques de fuite du fluide frigorigène. En cas de besoin, il s’occupe aussi d’effectuer les différents réglages pour le chauffage.

    Nous recommandons de vérifier et d’entretenir son chauffage thermodynamique une fois par an pour limiter les risques de pannes et de dysfonctionnement. Le prix pour entretenir son chauffage thermodynamique type PAC est en moyenne d’environ 150 euros.

    L’entretien de votre climatisation réversible

    L’entretien de votre climatisation réversible est soumis aux mêmes obligations légales et à des tarifs similaires à l’entretien de son chauffage PAC. En effet, une climatisation réversible fonctionne sur le principe d’une pompe à chaleur réversible, c’est-à-dire qu’elle dispose d’une fonction chauffante inversant le sens de circulation du fluide frigorigène.

    Son nettoyage passe par le dépoussiérage les filtres. Ceci afin d’éviter de ventiler ces poussières dans les pièces de votre habitation. Par ailleurs, lorsqu’il est encrassé, un climatiseur constitue un terrain favorable au développement et à la prolifération des bactéries et des moisissures. Un problème sérieux pour la santé des occupants, en particulier si ces derniers sont sujets à des allergies ou à des affections pulmonaires !

    Nettoyer une climatisation réversible, c’est donc aussi en partie entretenir son chauffage. A la clé, un air plus pur, assaini, et un amoindrissement des risques pour votre santé et pour celle des autres occupants du logement.

    L’entretien de votre chauffe-eau

    Entretenir votre chauffe-eau n’est obligatoire que s’il s’agit d’un chauffe-eau gaz ou thermodynamique. Les autres appareils de production d’eau chaude sanitaire (ECS) ne sont pas concernés, même si nous vous recommandons de les entretenir régulièrement pour étendre leur durée de vie. Voici quelques exemples d’actions menées par le professionnel selon la typologie d’appareil :

    • Chauffe-eau gaz : brossage du corps de chauffe, nettoyage de l’injecteur et du filtre, détartrage du ballon d’eau chaude, remplacement du joint d’arrivée d’eau en cas de besoin.
    • Chauffe-eau thermodynamique : dépoussiérage et nettoyage de l’évaporateur, suivi des normes liées aux équipements thermodynamiques.
    • Chauffe-eau électrique : vérification de l’état de la résistance et de l’anode, détartrage de la cuve.

    Un chauffe-eau mal entretenu vous expose aussi à une intoxication au monoxyde de carbone. Il en va donc de votre sécurité. Il faut compter entre 100 et 300 euros pour entretenir son chauffage d’eau sanitaire, selon qu’il s’agisse d’un chauffe-eau gaz, d’un chauffe-eau thermodynamique ou encore d’un chauffe-eau solaire.

    L’entretien de votre ventilation mécanique contrôlée (VMC)

    La fréquence d’entretien pour votre VMC varie de 3 mois pour certaines pièces comme les filtres des bouches d’extractions ou d’insufflation, à 2 ans pour une vérification complète de l’ensemble de l’installation. En effet, différents éléments doivent faire l’objet d’une attention particulière :

    • Les bouches d’insufflations, ou grilles d’arrivée d’air, qui se trouvent généralement au-dessus des parois vitrées de l’habitation. L’air neuf passe par ces conduits, qui sont installés dans les pièces de vie (chambre, salon, salle à manger). Les entrées d’air se dépoussièrent et se nettoient à l’aide d’un chiffon humide ou d’un aspirateur environ tous les 6 mois.
    • Les bouches d’extraction, installées dans les pièces d’usage souvent humides et malodorantes (cuisine, salle d’eau, toilettes). Elles ont pour fonction, comme leur nom l’indique, d’évacuer l’air pollué. Chiffon microfibre et/ou eau savonneuse sont utiles pour nettoyer les bouches d’extraction d’une VMC, environ tous les 6 mois.
    • Les gaines et conduits : reliant les arrivées et sorties d’air au moteur, l’air pollué passe par ces conduites. Lavez-les en totalité tous les 10 ans.
    • Le moteur et son caisson : c’est lui qui permet d’aspirer l’air, il est relié à toutes les gaines de l’installation. Ouvrez le caisson, habituellement facilement accessible pour être nettoyé. Dépoussiérez-le à l’aide d’un chiffon une fois par an. Entretenir votre chauffage, c’est aussi prendre soin de votre VMC, en particulier les modèles double flux. Il en va de la conservation des calories au sein de votre logement et de l’optimisation du renouvellement de l’air. Le prix varie entre 150 et 300 euros.

    Entretenir son chauffage au sol hydraulique

    Entretenir son chauffage au sol hydraulique implique de vérifier qu’aucun dépôt de boue n’obstrue la circulation dans les tubes. La boue se forme en raison de l’entartage des canalisations liées au calcaire, la corrosion liée à l’oxygène dissous dans l’eau, ou encore de la présence de bactéries et de microorganismes fréquents dans les planchers chauffants à basse température.

    Vous devez réaliser un désembouage de l’installation 5 ans après l’installation, puis tous les 5 ans. De manière plus générale, vous pouvez anticiper sur la fréquence habituelle dès les premières pertes de chaleur à certains emplacements du sol. Deux méthodes de désembouage :

    • Le désembouage avec une machine envoyant de l’air ou de l’eau sous pression dans le circuit (désembouage aérohydraulique ou hydrodynamique).
    • Le désembouage chimique à l’aide d’un désembouant chimique, dont l’action s’effectue au sein du circuit entre 24 et 48h. On termine l’opération par une vidange.

    Le prix de cette intervention varie généralement de 100 à 300 euros, selon le système installé et la méthode utilisée.

    Sommaire
      09 87 98 64 27
      Profitez de nos offres partenaires
      Conseils personnalisés
      conseils personnalisés

      Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

      Démarches simplifiées
      Simplifier vos démarches

      Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

      Qualité du projet garantie
      Garantir la qualité de votre projet

      TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

      Prime énergie
      Bénéficier de la prime énergie

      La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montants des travaux

      Retour haut de page