09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires

    Chauffage au sol

    Sommaire
      Article mis à jour le 27 mai 2022

      Vous faites construire une maison ou vous venez d’acheter un bien immobilier à rénover ? La question du chauffage va forcément se poser. Installer un chauffage au sol est une des solutions pour chauffer une maison. Ce système de chauffage performant présente de nombreux avantages. Découvrez comment fonctionne le chauffage par le sol, comment bien le choisir et combien coûte son installation.

      Le fonctionnement

      Plancher chauffant, parquet chauffant ou chauffage au sol : quelle que soit son appellation, il s’agit d’un système de chauffage installé dans le sol. Ce système de chauffage diffuse la chaleur de manière homogène dans toute la pièce.

      Le chauffage au sol fonctionne grâce à un réseau de tubes hydrauliques ou de câbles électriques installés entre la dalle de béton et la chape. Selon l’installation choisie, elle fonctionne avec une chaudière électrique, une chaudière au gaz, au fioul ou encore une pompe à chaleur

      Lorsque ce système de chauffage par le sol a été créé dans les années 60, il avait la mauvaise réputation de mal réguler la chaleur. Ce n’est plus vrai aujourd’hui, car depuis 1978 la réglementation française limite la température de surface du sol à 28°C, le rendant plus confortable. 

      Quels sont les différents types de chauffage au sol ?

      On distingue 2 types de chauffage au sol : le chauffage au sol hydraulique et le chauffage au sol électrique. Malgré des spécificités qui leur sont propres, ces deux systèmes proposent un confort thermique quasi équivalent. 

       Le chauffage au sol hydraulique 

      Plus cher à l’installation que le chauffage au sol électrique, le chauffage au sol hydraulique s’avère le plus économique sur le long terme. Aussi appelé chauffage au sol à eau, il se compose de tubes installés dans le sol dans lequel l’eau chaude provenant d’un système de chauffage central auquel il est relié vient réchauffer la pièce. Il est privilégié dans les constructions neuves, car il implique de refaire tous les sols. 

      AvantagesInconvénients
      - économique ;
      - écologique ;
      - il peut être relié à une pompe à chaleur ou à un système fonctionnant à l’énergie solaire pour de plus grandes économies d’énergie ;
      - possibilité de bénéficier d’aides sous certaines conditions.
      - demande un contrôle tous les 5 à 10 ans ;
      - peut nécessiter un désembouage si des zones froides apparaissent dans le circuit ;
      - un coût d'achat élevé.

      L’installation du chauffage au sol hydraulique coûte en moyenne 100 €/m².

       Le chauffage au sol électrique

      Moins cher à l’installation que le chauffage au sol hydraulique, le chauffage au sol électrique est également plus simple à mettre en œuvre et à entretenir. Un câble chauffant relié au système électrique de votre maison est installé sous la surface du sol et du revêtement de sol. Vous devrez avoir une installation électrique adaptée et notamment des lignes dédiées, car ce système demande de fortes puissances électriques. Il peut également s’avérer gourmand en énergie.

      Le chauffage au sol électrique se décline de 2 façons :

      • le plancher rayonnant qui est le plus rapide et le plus simple à mettre en place ;
      • le plancher à accumulation qui fait circuler la chaleur par le sol, mais aussi le plafond ou les plinthes selon l’installation. Il monte en température plus lentement, mais dégage la chaleur plus longtemps. 

      Dans le cadre d’une rénovation, le chauffage au sol électrique sera à privilégier.    

      AvantagesInconvénients
      - coût d’installation moins élevé que le chauffage hydraulique au sol ;
      - facile à installer ;
      - aucun entretien pour ce chauffage au sol pendant sa durée de vie.
      - il implique une importante consommation électrique ;
      - n’est pas adapté à tous les revêtements de sol.

      Il faut compter en moyenne 70 €/m² pour l’installation d’un chauffage au sol électrique. 

      Les avantages et les inconvénients du chauffage au sol

      Quel que soit le système de chauffage au sol choisi, les avantages et les inconvénients sont identiques d’une manière générale. 

      Les avantages

      Le chauffage au sol possède de nombreux avantages :

      • gain en confort de vie grâce à la diffusion homogène d’une chaleur douce et constante et à un sol agréablement tiède sur lequel vous pouvez marcher pieds nus ;
      • discrétion assurée que ce soit visuellement (pas de radiateurs) ou au niveau sonore (pas de bruits liés au démarrage du système, d’écoulement d’eau dans les radiateurs, etc.) ;
      • gain de place et pièce facilement aménageable (toujours grâce à l’absence de radiateurs) ;
      • polyvalence : selon le modèle de chauffage au sol hydraulique choisi, il peut se transformer en climatisation au sol ;
      • économies d’énergie allant de 15 à 20 % en comparaison à un système de chauffage traditionnel.

      Les inconvénients

      Pour faire votre choix en toute connaissance de cause, voici les inconvénients du chauffage au sol :

      • le prix de la pose du chauffage au sol est plus élevé que celui d’un chauffage classique ;
      • l’intervention d’un professionnel est indispensable ;
      • pas toujours adapté à un projet de rénovation (mais pas impossible), car il implique d’augmenter l’épaisseur du sol et donc de raboter les portes, de surélever les prises électriques, de déplacer les équipements fixés au sol, etc. ; 
      • puisqu’il s’agit d’un système à inertie, il est incompatible avec une utilisation ponctuelle : il faut attendre plusieurs jours pour atteindre la bonne température.

      Bien choisir son système de chauffage au sol

      Vous vous demandez désormais comment bien choisir votre système de chauffage au sol ? Prenez en compte ces quelques critères.

      Les travaux

      S’il s’agit d’une construction neuve, vous n’aurez aucune contrainte et pourrez choisir un chauffage au sol hydraulique ou électrique. En cas de rénovation, un parquet chauffant électrique sera plus facile à mettre en place. Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour la pose d’un chauffage au sol. 

      Le système de chauffage central

      Si vous souhaitez utiliser des énergies fossiles, privilégiez le parquet chauffant hydraulique qui fonctionne avec tous types de chaudières (gaz, condensation, fioul, pompe à chaleur, capteurs solaires, etc.). Le plancher chauffant électrique fonctionne quant à lui uniquement à l’électricité. 

      Le prix 

      Dans le choix du chauffage au sol, le prix est déterminant. Concernant l’installation d’un chauffage au sol, il faut bien prendre en compte les économies d’énergie à long terme. Si à l’achat le chauffage au sol électrique est moins cher, il sera plus rentable d’investir dans un chauffage au sol hydraulique qui sera moins énergivore au quotidien. 

      La surface au sol 

      La surface au sol à équiper déterminera également le prix de l’installation. Si vous souhaitez faire des économies, sachez qu’il n’est pas obligatoire de poser un chauffage au sol dans toutes les pièces de votre maison. Vous pouvez le réserver aux pièces de vie et opter pour un autre système de chauffage dans les autres pièces. Dans une petite salle de bain par exemple, un radiateur électrique ou un sèche-serviette soufflant suffira à chauffer la surface. 

      L’entretien 

      Le chauffage au sol électrique ne demande aucun entretien et cela peut être déterminant dans votre choix. Le chauffage au sol hydraulique nécessite en effet un contrôle tous les 5 à 10 ans. Un désembouage hydrodynamique ou aéro-hydraulique doit être réalisé par un professionnel qui facturera cette intervention entre 400 et 900 € selon la surface de plancher. 

      Le saviez-vous ?

      Le chauffage au sol électrique peut tomber en panne et nécessiter des réparations. Si la panne provient d’une mauvaise connexion du fil allant du thermostat à la résistance chauffante, les réparations coûteront entre 50 et 100 € (fourniture et main d’œuvre comprise

      Vous avez percé le sol et endommagé un câble ? Des remontées d’eau ont affecté l’installation ? Les réparations doivent alors s’effectuer sur la terminaison du câble chauffant, le joint mécanique entre le câble électrique et le câble chauffant ou sur la partie chauffante du câble. Vous n’aurez pas d’autres choix que de casser tout ou partie du sol pour dégager le câble et le réparer. Le montant des réparations est alors compris entre 200 et 400 €, sans compter les finitions (réparation du sol et du revêtement de sol). 

      Installation du chauffage au sol 

      Avant d’installer un chauffage au sol, le projet doit être parfaitement étudié. Cela permet d’obtenir une conception adaptée à votre logement. La pose des résistances ou de la tuyauterie doit respecter certains critères comme la distance par rapport aux murs ou encore celle entre les tuyaux. 

      Installation

      3 grandes étapes sont à respecter lors de l’installation d’un chauffage au sol, quel que soit le système choisi :

      • la pose de l’isolant sur la dalle au sol ;
      • le déploiement des résistances électriques ou du réseau d’eau et le raccord au boîtier électrique ou à la chaudière, suivi d’un test du système de chauffage ;
      • le coulage de la chape qui viendra recouvrir le réseau de chauffage. 

      Après un nouveau test, vous pouvez procéder à la pose du revêtement de sol de votre choix. Certains matériaux comme le parquet demandent toutefois à être sélectionnés avec soin, car ils peuvent être moins adaptés qu’un carrelage par exemple.

      Quel que soit votre choix de chauffage au sol, l’installation doit être effectuée par un artisan qualifié. 

      Prix

      Comme indiqué précédemment, le coût de la pose d’un plancher chauffant électrique est moins élevé que celui d’un plancher chauffant hydraulique. Comptez entre 40 et 100 €/m² pour le premier et entre 70 et 150 €/m² pour le second. La main-d'œuvre est quant à elle facturée entre 10 et 15 €/m².

      Les aides et subventions à l’achat

      La pose d’un chauffage au sol en tant que tel ne permet pas de bénéficier d’aides à l’achat. En revanche, si vous choisissez un chauffage au sol hydraulique associé à un nouvel appareil de chauffage à basse consommation d’énergie comme mode de chauffage au sol, certaines aides et subventions peuvent vous être octroyées.

      AideMontant de l'Aide
      Ma PrimeRénov'le remplacement d'un système de chauffage : la prime convient en cas de remplacement de votre système de chauffage par un équipement plus performant, récent et écologique.
      Habiter mieux sérénité de l’Anah (agence nationale de l’habitat) de 35 à 50 % du montant du devis plafonné à 30 000 € pour les travaux de plancher chauffant hydraulique à condition d’y associer l’achat d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière.
      Les certificats d’économies d’énergie (CEE)pour le plancher chauffant hydraulique à basse température associé à une régulation thermique. Montant variable en fonction du département, de la surface de plancher chauffant installée et du nombre de personnes composant le foyer.
      Crédit d’impôtpour les équipements de chauffage fonctionnant à l’énergie solaire, hydraulique, au bois ou autres biomasses.
      Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ)il vous permet de vous aider à financer vos travaux de rénovation énergétique en empruntant jusqu’à 30 000 € (selon la nature des travaux) sans rembourser d’intérêts.

      Ces aides sont délivrées sous certaines conditions comme par exemple :

      •  vos revenus ;
      •  l’année de construction du logement ;
      •  l’intervention d’un professionnel qualifié et certifié pour l’installation du système.
      09 87 98 64 27
      Profitez de nos offres partenaires
      Conseils personnalisés
      conseils personnalisés

      Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

      Démarches simplifiées
      Simplifier vos démarches

      Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

      Qualité du projet garantie
      Garantir la qualité de votre projet

      TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

      Prime énergie

      Bénéficier de la prime énergie

      La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montants des travaux

      Retour haut de page