09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / L’isolation de votre logement / L’isolation de la charpente : une solution pour faire des économies d’énergie

L’isolation de la charpente : une solution pour faire des économies d’énergie

Article mis à jour le 29 juin 2022
Sommaire

    Saviez-vous qu’en matière de déperdition thermique, la toiture représente le premier point faible d’un logement ? Elle représente environ 30% des pertes thermiques. C’est pourquoi dans le cadre de l'isolation de son logement, isoler sa toiture constitue une priorité pour protéger son logement et réaliser des économies d’énergie. Expertise Rénovation vous propose de découvrir les différents travaux à réaliser sur une charpente pour préserver votre confort thermique et votre budget énergie.

    Appel Expertise Rénovation
    Vous avez un projet d'isolation ?
    Laissez-vous guider par nos experts

    Pourquoi isoler la charpente ?

    Confort thermique, économie d'énergie et valorisation de son bien sont les 3 trois bonnes raisons de réévaluer les performances de l’isolation de la charpente d’un logement.

    Gagner en confort thermique

    Le confort dans une habitation dépend du maintien de la température intérieure souhaitée, quelle que soit la saison. L’isolation de la maison par le toit est une des conditions de réussite du confort hiver comme été. 

    Réduire sa facture d’énergie

    L’isolation sur charpente traditionnelle (ou plus récente en fermettes) fait appel à différentes techniques qui auront un impact important sur le bilan énergétique du logement. Tout comme l’isolation des combles, cette isolation permet de réduire les ponts thermiques. Elle apporte un véritable gain sur la facture de chauffage.

    Apporter une plus-value à son logement

    Optimiser l‘isolation de la toiture d’une maison vient améliorer la classe énergétique du logement : un argument auquel les locataires comme les éventuels acquéreurs sont particulièrement sensibles.

    Comment isoler la charpente ?

    On distingue 2 façons d'isoler le toit d’une maison : l’isolation par l’intérieur et l'isolation par l’extérieur.

    L’isolation de la charpente par l’intérieur

    L’isolation de toiture par l’intérieur ou isolation sous rampants représente la solution idéale lorsqu’on n’envisage pas la réfection complète de sa toiture. Elle est recommandée si les combles sont aménageables en pièce d’habitation.

    • cette opération est possible sur une toiture est accessible par les combles ou le grenier ;
    • la charpente doit être exempte d’humidité ou d’insectes xylophages, etc.  

    Les techniques de pose

    L’isolation sous toiture entre les chevrons consiste à poser le matériau isolant directement dans la structure de la charpente, entre les chevrons : les poutres en bois qui soutiennent la charpente.

    Afin de préserver l’esthétisme de la pièce, un parement de Placoplatre complète le dispositif.

    Les techniques de pose varient en fonction de la nature des isolants, voici quelques exemples : 

    IsolantFormeType de pose
    Isolants souples- en rouleaux- découpés, agrafés ou cloués aux chevrons ;
    - la pose en couche croisée recouvre la surface disponible afin de limiter la formation de ponts thermiques.
    Isolants semi-rigides- panneaux synthétiques ou végétaux- collés entre les chevrons de la charpente.
    Isolants minces- films réfléchissants- posés en complément d’isolants épais.

    Afin d'éviter les problèmes d’humidité, l’isolation de la charpente par l’intérieur nécessite l’installation

    • d’un pare-vapeur : fine feuille imperméable qui limite la stagnation de la vapeur d’eau ;
    • d’un écran sous-toiture : membrane qui évite les infiltrations d’eau et les entrées d’air ;
    • d’un frein vapeur permettant la circulation de l’humidité.

    Isolation thermique du toit par l’extérieur (ITTE) 

    L’isolation sous toiture extérieure est la plus efficace, car elle supprime tous les ponts thermiques et  conserve les volumes habitables des combles.

    La pose du matériau isolant se fait directement sur la structure de la charpente, depuis l’extérieur. C’est la solution la plus onéreuse, car elle nécessite de démonter la couverture, c'est-à-dire d’enlever les tuiles ou les ardoises.

    Les techniques de pose de l’ITTE

    Lisolation thermique du toit par l’extérieur comprend 3 techniques principales :

    Isolation en sarking- procédé qui consiste à positionner l’isolant sous le toit en rehaussant la toiture.
    Isolation en caisson chevronné- pose de caissons épais d’environ 6 m de long par 2 de large, remplis de matériaux isolants ;
    - ils sont placés directement sur la charpente.
    Système intégra réno- pose de plusieurs couches d’isolants thermiques depuis le parement existant des rampants de la toiture.

    Quel est le meilleur isolant thermique ?

    Les performances d’un isolant de toiture s’expriment selon sa résistance thermique classée par le coefficient R.

    Le coefficient R d’un isolant

    Plus le chiffre du coefficient R est élevé, plus le matériau est isolant et généralement plus il est épais. Toutefois, la réglementation thermique du bâtiment impose un coefficient R minimal, qui varie en fonction de la zone climatique où se situe le bien à rénover. En rénovation, le R doit être à 6m2 par K/W pour un isolant de toiture sous rampant. Cela correspond généralement à une isolation de 20 à 22 cm de couche d’isolant.

    Les différents isolants

    Les isolants utilisés pour isoler un toit peuvent être d’origine minérale, animale, végétale, recyclée ou encore synthétique.

    Les isolants laineux

    Dans le cadre de l’isolation d’une charpente, les laines d’origine végétale et minérale sont particulièrement utilisées. Elles ont l’avantage d’être très souples, ce qui facilite leur découpe, leur pose, tout en étant peu coûteuses : entre 14 à 35 € TTC en moyenne par m2. Un isolant laineux affiche une durée de vie de plusieurs dizaines d’années. 

    On distingue 5 types principaux de laine :

    • la laine de verre : obtenue par fusion à partir de sable et de verre recyclé ,
    • la laine de roche : issue du  basalte, né de l'activité volcanique et transformé en isolant thermique, 
    • la laine de lin :  elle est élaborée à partir des fibres non utilisées de l'industrie textile et qui ont ensuite subit un traitement fongicide et pesticide, 
    • la laine de chanvre  : conçue à partir du chanvre, une plante millénaire qui pousse facilement sans engrais, 
    • la laine de mouton : elle laine permet de réguler l’humidité ambiante, elle est particulièrement recommandée pour l’isolation thermique de plafonds et de toitures. 

    Les autres isolants

    Parmi les autres isolants disponibles pour réaliser une isolation sous toiture :

    • le polyuréthane est très performant ;
    • le liège expansé ou encore les plumes de canard, à l’efficacité tout autant prouvée ;
    • la fibre de bois, le textile recyclé ou encore la ouate de cellulose sont plus écologiques.

    Qui doit faire l’isolation de la charpente ?

    Intervenir sur la charpente d’un logement peut avoir un impact important sur l’intégrité de la couverture tant sur sa structure que sur son étanchéité. Il est préférable de les confier votre projet à un professionnel certifié.Pensez à faire réaliser plusieurs devis.

    Les professionnels de l’isolation

    La mise en œuvre des systèmes d’isolation nécessite des moyens spécifiques et surtout un vrai savoir-faire pour garantir une isolation optimale et pérenne. 

    Les professionnels de lisolation sont à même de conseiller sur le choix d’une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur en fonction :

    • des besoins; 
    • des nombreux paramètres techniques (structure du bâti, humidité, ventilation, etc.) ;
    • du type de bâtiment et de structure (pierre, bois, etc.).

    Un cadre réglementaire strict

    Les métiers de l’isolation font partie des domaines de travaux rattachés à la dimension de mention RGE – Reconnu Garant de l’Environnement. Faire appel à un professionnel RGE reste le gage d'une parfaite mise en œuvre et de durabilité.

    Combien coûte l’isolation ?

    Les tarifs d'un professionnel de l’isolation dépendent :

    • du type d’isolant choisi, 
    • des contraintes d'implantation, 
    • de la nature et de l'ampleur des travaux, 
    • de l'expérience de l'artisan.

    L’impact de la main-d’œuvre

    Le coût de la pose est calculé en fonction de la complexité du chantier, de sa durée et du personnel nécessaire.

    Par exemple, les travaux d’isolation intérieure par rouleaux peuvent être réalisés par une seule personne, tandis que des travaux complexes d’isolation par l’extérieur nécessitent la mobilisation d’une équipe entière pendant plusieurs jours. 

    Le coût de l’isolation de la charpente

    Les prix dépendent bien évidemment de plusieurs critères comme : la surface à isoler, la nature du matériau choisi et la difficulté de mise en œuvre des travaux…

    • isoler son toit coûte environ 2 300 € TTC, avec un prix minimum de 1000 €, et un maximum pouvant aller jusqu’à 7000 € et plus.
    • le prix d’une isolation de toiture par l’intérieur varie de 25 € à 100€/m 2 TTC 
    • pour l’isolation du toit par l'extérieur, il faut compter entre 100€ et 300 €/m 2  pour du sarking et de 120€ à 230€/m2  pour des caissons chevronnés.

    Quelles sont les aides et subventions ?

    L’isolation de la charpente reste un budget vite rentabilisé du fait des économies d’énergie générées et de la possibilité de prétendre à un certain nombre d’aides financières. 

    Ma Prime Rénov ou anciennement le Crédit d’impôt à la transition écologique (CITE).

    Le montant de MaPrimeRénov' est conditionné au niveau de revenu fiscal des ménages et à la composition du foyer ;

    • le logement doit être la résidence principale de plus de 2 ans ;
    • pour l’isolation des toitures, l’aide est plafonnée à 40 €/m2 pour les revenus standards ;
    • ma Prime Rénov peut être cumulée avec La Prime Énergie.

    La Prime Énergie ou prime CEE ou Certificats d’Économie d’Énergie

    La prime CEE est attribuée par les fournisseurs d’énergie tels que TotalEnergies.

    • elle est versée sous forme de chèque, virement bancaire, bon d’achat, coupons de réduction ou remise sur la facture d’énergie ;
    • elle concerne les résidences principales ou secondaires, de plus de 2 ans ;
    • son montant est calculé selon le niveau de ressources du foyer et priorise les ménages les plus modestes ;
    • les forfaits sont de 10 et 12 euros/ m2 d'isolant posé.

    L’éco-prêt à taux zéro ou Éco-PTZ pour 2022

    L'Éco-PTZ est un prêt accordable aux particuliers éligibles par des banques partenaires du programme. Le montant attribué peut aller jusqu’à 50 000 € sans intérêts pour une durée maximale de remboursement portée à 20 ans.

    La TVA à taux réduit à 5,5 %

    La TVA à 5,5% est une aide qui est directement appliquée aux travaux par les entreprises qui les conduisent. - Cette aide est cumulable avec toutes les autres aides mentionnées.

    09 87 98 64 27
    Profitez de nos offres partenaires
    Conseils personnalisés
    conseils personnalisés

    Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

    Démarches simplifiées
    Simplifier vos démarches

    Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

    Qualité du projet garantie
    Garantir la qualité de votre projet

    TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

    Prime énergie

    Bénéficier de la prime énergie

    La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montants des travaux

    Retour haut de page