09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / L’isolation de votre logement / Tout savoir sur l’isolation de la terrasse

Tout savoir sur l’isolation de la terrasse

Article mis à jour le 29 juin 2022
Sommaire

    L’isolation d’une toiture-terrasse favorise la réduction de la consommation d’énergie. En effet, cela peut vous faire économiser jusqu’à 30% sur votre facture de chauffage. Dans ce guide, vous trouverez les principales raisons d’isoler votre terrasse, les manières de s’y prendre, ainsi que les aides auxquelles vous pouvez prétendre lorsque vous effectuez ces travaux d’isolation.

    Appel Expertise Rénovation
    Vous avez un projet d'isolation ?
    Laissez-vous guider par nos experts

    Pourquoi isoler une terrasse ?

    Il existe diverses raisons qui peuvent vous inciter à isoler votre terrasse.

    Cette opération permet, en effet, d’éviter jusqu’à 30 % de déperdition de chaleur au sein de l’habitat et de réaliser des économies sur votre facture d’énergie.

    Elle assure aussi un meilleur cadre de vie, en améliorant votre confort thermique aussi bien en été qu’en hiver, et en vous protégeant contre les bruits extérieurs. L’isolation d’un toit-terrasse permet, par ailleurs, d’augmenter la valeur de votre logement lors d’une revente éventuelle.

    Comment isoler une terrasse ?

    Plusieurs options s’offrent à vous lorsque vous souhaitez isoler votre terrasse.

    L’isolation conventionnelle

    L’isolation conventionnelle, également appelée toiture chaude, est la méthode la plus courante, mais aussi la plus recommandée pour isoler votre terrasse. Elle consiste à poser sur l’élément porteur du toit un pare-vapeur. Elle empêche la stagnation de la vapeur d’eau entre les parois, dans le but de réduire la condensation dans l’habitat.

    L’isolation inversée

    Elle consiste à poser l’isolant au-dessus du revêtement d’étanchéité. L’isolant est ensuite lesté avec des matériaux tels que graviers, dalles ou carreaux. Ce type d’isolation est choisi surtout dans le cadre de rénovations, lorsque la membrane d’étanchéité est suffisamment en bon état pour le permettre.

    L’isolation végétale

    La réalisation de ce type d’isolation consiste à poser une première couche isolante dite drainante, puis une seconde dite filtrante. Une sorte de tapis épais est ensuite étalée. C’est sur celui-ci que seront enracinés des végétaux.

    Quel est le meilleur isolant thermique ?

    Pour choisir parmi les différents isolants proposés sur le marché, vous devez prendre en compte trois critères essentiels :

    • la conductivité thermique : elle représente la capacité d’un matériau à conduire la chaleur. Plus la conductivité thermique est faible, plus le matériau est isolant ;
    • la résistance thermique : elle détermine la capacité d’un matériau à isoler pour une épaisseur donnée. Plus la résistance thermique est élevée, plus la paroi est isolante ;
    • le déphasage thermique : il s’agit du temps durant lequel la chaleur traverse un matériau, ou sa capacité à retenir la pénétration de la chaleur. Plus cet indicateur est élevé, plus l’isolant choisi pourra retenir la chaleur et évitera donc les échanges thermiques.

    Qui doit faire l’isolation de la terrasse ?

    Si vous souhaitez isoler votre terrasse, vous devrez confier la réalisation de celle-ci à un professionnel certifié RGE. Il vérifiera 1 fois par an l’état de votre isolation et fera si besoin les réparations et colmatages. L’entretien consiste essentiellement à nettoyer les mousses et vérifier les arrivées d’eau.

    Combien coûte l’isolation ?

    Selon les sites spécialisés dans la rénovation, le prix moyen d’une isolation de 100 m² de toit-terrasse varie généralement entre 8 000 et 12 000 € TTC, pose comprise.

    Bien qu’il s’agisse d’un investissement financier important, il pourra être amorti par les économies d’énergie réalisées et la multitude des aides disponibles.

    Quelles sont les aides et subventions ?

    Si vous effectuez une isolation de votre terrasse, vous pourrez bénéficier de plusieurs subventions qui peuvent réduire son coût de départ.

    La prime énergie

    La prime énergie est une aide particulièrement attractive. Elle se base sur le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie, créés en 2015 via la loi POPE. L’objectif est d’inciter les grandes entreprises du secteur à gaspiller moins d’énergie. TotalEnergies peut, par exemple, vous proposer une prime lorsque vous faites des travaux d’isolation de votre toiture.

    MaPrimeRénov'

    Distribuée par l’Anah depuis le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ est une nouvelle subvention qui remplace les CITE et l’aide Habiter mieux agilité. Elle concerne aujourd’hui une large partie de la population, des revenus les plus faibles aux plus aisés. MaPrimeRénov’, c’est jusqu’à 20 000 € d’aides pour un large panel de travaux de rénovation énergétique. 

    Vous pouvez faire votre demande très rapidement en ligne. Une fois votre éligibilité vérifiée et vos travaux réalisés, vous pouvez recevoir votre prime.  

    Le programme « Habiter mieux » de l’Anah

    Le programme « Habiter mieux » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a pour objectif d’améliorer les conditions de logement et de soutenir les travaux de rénovation énergétique, ce qui inclut l’isolation de la toiture-terrasse.

    Vous pouvez bénéficier de cette aide si vous êtes propriétaire et que vos revenus sont inférieurs à un niveau défini de ressources. Les syndicats de copropriété qui rencontrent des difficultés financières peuvent aussi prétendre à cette aide.

     L’aide est attribuée dans la limite d’un plafond de 20 000 € pour un propriétaire occupant.

    La TVA à taux réduit de 5,5 %

    Les travaux d’isolation de la toiture-terrasse sont aussi éligibles à la TVA réduite à 5,5 %. Vous pouvez en profiter si vous êtes propriétaire occupant ou bailleur. Les syndicats de propriétaires, les locataires, les occupants à titre gratuit et les sociétés civiles immobilières sont également éligibles au TVA à taux réduit.

    En revanche, votre logement doit être une résidence principale ou une résidence secondaire.

    L’éco-prêt à taux zéro

    Accessible sans conditions de ressources, l’éco-prêt à taux zéro est un prêt dépourvu de taux d’intérêt. Le montant de l’éco-PTZ va de 7 000 € à 30 000 € maximum, remboursable sur 15 ans. Pour en bénéficier, vous devez vous adresser à votre banque et lui poser toutes les questions nécessaires sur le dispositif.

    09 87 98 64 27
    Profitez de nos offres partenaires
    Conseils personnalisés
    conseils personnalisés

    Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

    Démarches simplifiées
    Simplifier vos démarches

    Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

    Qualité du projet garantie
    Garantir la qualité de votre projet

    TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

    Prime énergie

    Bénéficier de la prime énergie

    La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montants des travaux

    Retour haut de page