09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / Choisir son système de chauffage / Le radiateur : un moyen de chauffage qui assure performance, confort et économie

    Le radiateur : un moyen de chauffage qui assure performance, confort et économie

    Article mis à jour le 30 juin 2022

    Vous désirez remplacer ou vous équiper d’un radiateur électrique ? Actuellement 8,2 millions de logements en France sont chauffés à l'électricité. Le choix d'un radiateur n’est pas simple, chaque technologie répond à des besoins très spécifiques, il est indispensable de toutes les connaître afin allier confort thermique et optimisation de votre consommation électrique. Quelles sont leurs différences, leurs prix respectifs ? Peut-on bénéficier d'aides et de subventions ? Expertise Rénovation vous accompagne dans votre projet.

    Sommaire

      Pourquoi remplacer vos radiateurs ?

      Nés dans les années 1960, les convecteurs électriques sont encore présents dans de nombreux foyers. D’utilisation simple, ils ont également l’avantage de chauffer très vite et d’avoir une longue durée de vie. Alors, pourquoi les remplacer ?

      L'usure

      Bien qu’assez résistants, ces radiateurs peuvent montrer des signes de faiblesse au bout de plusieurs années d’utilisation selon le niveau d’entretien qu’ils ont subi. Après 10 à 15 ans d'utilisation, il n’est pas rare que les boutons ou molettes de réglage cèdent, ou que la résistance chauffe mal voire plus du tout, offrant ainsi une capacité de chauffe dégradée.
      Un autre désagrément dû aux années d’utilisation est l’aspect même du radiateur ancien : un design simple dont le capot jaunit souvent avec le temps et la poussière. 

      Des performances énergétiques dégradées

      De tous les inconvénients, c’est bien la consommation énergétique qui est le plus mise en cause dans l'utilisation de radiateurs d'ancienne génération. Ces derniers ont une consommation électrique bien plus importante que des radiateurs électriques de nouvelle génération.

      Par conséquent, si vous avez l’impression que vos radiateurs ne chauffent plus assez, qu’ils commencent à tomber en panne, que leur aspect extérieur se détériore, ou encore si vous jugez votre facture d’électricité de plus en plus élevée, il est certainement temps de procéder à un remplacement des radiateurs, pour retrouver un véritable confort thermique et réaliser des économies d’énergie potentiellement importantes.

      De nouveaux modèles plus performants

      Selon une étude du GIFAM (groupement interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager), remplacer un radiateur de première génération par un appareil récent génère une économie d'énergie d'environ 30%. Le prix d'un radiateur entre 30 à 2 200 euros, avec fournitures et pose comprises.

      Ils existent désormais plusieurs types de chauffages électriques économiques.

      Appel Expertise Rénovation
      Vous voulez changer votre système de chauffage ?
      Laissez-vous guider par nos experts

      Quels sont les types de radiateurs ?

      Le choix de modèles de radiateurs électriques varie fortement en fonction de la façon dont leur chaleur est dispensée dans la pièce. Les appareils les moins chers sont les convecteurs très simples vendus à quelques dizaines d’euros. Les radiateurs rayonnants sont également offerts à des prix très abordables, mais proposent que très peu d’options. Les appareils à inertie — et plus encore ceux à double cœur — sont vendus plus cher, du fait de leur technologie de chauffe plus coûteuse à produire.

      Les convecteurs électriques

      Un convecteur électrique utilise une résistance électrique qui chauffe l’air de la pièce.

      Les convecteurs électriques ont la réputation d’être gourmands en électricité. Cela n’est pas toujours justifié car certains modèles récents, s’ils sont installés dans une pièce bien isolée, ont une consommation électrique raisonnable.

      convecteur életrique
      Avantages InconvénientsPrix TTC
      - poids et dimensions réduites ;
      - facile à installer ;
      - montée en température rapide ;
      - une installation facile.
      - dessèchement de l’air ambiant ;
      - faible précision du thermostat.

      75 € à 550 €
      * Prix issus de sites professionnels du chauffage

      Les radiateurs à panneau rayonnant

      radiateur-a-panneau-rayonnant

      Le radiateur à panneau rayonnant se compose de deux éléments principaux :

      • une plaque en aluminium chauffée par une résistance,
      • une façade qui diffuse les calories.

      Les calories sont libérées sous forme de rayonnement infrarouge et chauffent directement l'ensemble de votre logement. De ce point de vue, il surpasse les premiers radiateurs électriques.

      Avantages InconvénientsPrix TTC
      - produit une chaleur douce et agréable ;
      - la chaleur est restituée même après l’arrêt de l’appareil.
      - son bénéfice énergétique peut être modéré par une montée en température lente et gourmande à l’allumage ;
      - chauffant des deux côtés, il nécessite une bonne isolation du mur pour limiter la déperdition de chaleur ;
      -appareil assez lourd ;
      - une montée en température lente.
      appareils de haute technologie : leur prix d’achat se situe entre 70 € et 1 100 € par radiateur pour un modèle haut de gamme, en fonction du type d’inertie, du matériau composant leur corps de chauffe et de leur design.
      * Prix issus de sites professionnels du chauffage

      Le saviez-vous ?

      Les radiateurs à panneau rayonnant sont recommandés pour des abonnements électriques Heures Creuses/Heures pleines. Ils engrangent la chaleur pendant les Heures Creuses et la restituent en Heures Pleines sans consommer d’énergie.

      Les radiateurs à inertie : sèche ou fluide

      Il existe 2 types de radiateur à inertie :

      • le radiateur à inertie sèche utilise un élément solide, une plaque de fonte ou de céramique pour stocker la chaleur ;
      • le radiateur à inertie liquide utilise un élément liquide, un fluide caloporteur qui stocke la chaleur produite par une résistance, avant de la libérer.
      radiateur à inertie
      TypeAvantagesInconvénients
      Radiateur à inertie sèche- peut diffuser de la chaleur sur une longue durée, même si l'appareil est éteint ;
      - offre une chaleur douce et homogène ;
      - comme il s'agit d'un radiateur par rayonnement, il permet de faire jusqu'à 25% d'économies d'énergie ;
      - sa durée de vie ;
      des matériaux résistants ;
      - ne nécessite pas d'entretien particulier.
      - les matériaux sont lourds, notamment la fonte d'acier ;
      - une montée en température plus lente ;
      - un investissement de départ élevé.
      Radiateur à inertie fluide- diffuse une chaleur constante douce et homogène ;
      - offre un confort de chauffe comparable à celui d'un chauffage central ;
      - ne nécessite pas d'entretien particulier.
      - peut présenter des risques de fuite ;
      - comme la chaleur produite est émise aussi bien à l’avant qu’à l’arrière de l’appareil, il y a des risques de déperdition des calories.

      Les radiateurs à double système chauffant ou « à double cœur »

      Le radiateur à double cœur utilise un panneau rayonnant qui permet de chauffer rapidement la pièce au démarrage, tout en stockant de la chaleur, puis lorsque la température programmée est atteinte, le rayonnement s’arrête et l’inertie prend le relais.

      Ces modèles de radiateurs plus chers à l’achat, mais vous pouvez attendre un amortissement de ce coût à travers leur performance énergétique plus importante. 

      Avantages InconvénientsPrix TTC
      - ce radiateur conjugue les avantages de l’inertie sèche et du rayonnant à savoir une montée en température rapide et une chaleur douce et durable ;
      - la combinaison de ces deux modes de chauffe s’avère être la plus économique et la plus efficace.
      - un prix élevéLes tarifs vont de 300 € pour les entrées de gamme et peuvent aller jusqu’à 2 000 € pour les modèles premium au design travaillé et aux matériaux luxueux comme la pierre de lave.
      * Prix issus de sites professionnels du chauffage

      Les radiateurs aux fonctions spécifiques

      Ces radiateurs ne se définissent pas par leur technologie, mais par leur fonction, selon la pièce à laquelle ils sont destinés : salle de bain, chauffage d’appoint, etc.

      Les sèche-serviettes

      Avec un fonctionnement par résistance électrique, ces radiateurs peuvent proposer diverses options comme une soufflerie, une minuterie, etc.

      En plus de sécher les serviettes, cet équipement permet de réchauffer la pièce et de limiter l'humidité. Les sèche-serviettes électriques et eau chaude sont disponibles vendus avec différents styles, design, formes et matériau.

      sèceh-serviette
      Avantages InconvénientsPrix TTC
      - un confort thermique optimal pour la salle de bain, avec une température réglable pour différents besoins.- une consommation électrique élevéeIl faut compter une centaine d’euros pour un sèche-serviette classique ; les modèles les plus perfectionnés comme les appareils connectés peuvent dépasser les 1 000 €.
      * Prix issus de sites professionnels du chauffage

      Les radiateurs à accumulation

      Fonctionnant sur le même principe que les radiateurs à inertie, ils accumulent la chaleur et la restituent lentement.

      En plus de ce transfert par rayonnement, certains radiateurs à accumulation peuvent être équipés d’un ventilateur pour souffler de l’air chaud dans la pièce. Il permet de chauffer plus rapidement le volume habité en cas de fort besoin.

      Avantages InconvénientsPrix TTC
      - plus économique si l’on souscrit à un abonnement heures creuses/heures pleines ;
      - ce type de radiateur permet de réaliser des économies si les heures sont bien respectées (environ 40 % moins cher en heures creuses).
      - les radiateurs à accumulation peuvent être encombrants ;
      - si la chaleur accumulée n’est pas suffisante pour chauffer la pièce, ils basculent automatiquement en mode convection.
      Le radiateur à accumulation représente un réel investissement puisque son prix oscille entre 750 et 2 000 €.
      * Prix issus de sites professionnels du chauffage

      Le saviez-vous ?

      Comme pour les radiateurs à inertie, il est préférable d’opter pour un abonnement heures creuses/heures pleines pour tirer profit du fonctionnement de ces radiateurs.

      Les radiateurs soufflants mobiles

      Le chauffage soufflant fonctionne comme un ventilateur : l'air ambiant est capté par l'appareil puis réchauffé par une résistance électrique. L'air chaud ainsi produit est projeté dans la pièce à chauffer par un système de ventilation.

      Certains radiateurs soufflants sont programmables, il vous permettront de régler le chauffage afin de trouver la pièce à la bonne température à votre arrivée.

      radiateur soufflant
      Avantages InconvénientsPrix TTC
      - bon radiateur d'appoint ;
      - facilement transportable d’une pièce à l’autre ;
      - léger en taille et en poids, il dispose souvent d’une poignée ou d’une encoche qui facilite le transport ;
      - idéal pour une petite pièce ou une salle de bain aux dimensions modestes, la chaleur produite dès la mise en route réchauffe rapidement la pièce de quelques degrés.
      - diffuse la chaleur dans un rayon très restreint et ciblé ;
      - sensation de chaleur éphémère ;
      - certains modèles sont assez bruyants ;
      - consommation d’énergie élevée.
      Peu coûteux, de 15 à 200 €
      * Prix issus de sites professionnels du chauffage

      Quel radiateur pour quelle pièce/surface ?

      Chaque type de radiateur a donc ses propres avantages et inconvénients. Le choix doit être orienté à la fois par le confort thermique et par la consommation énergétique du foyer. C’est pourquoi le plus pertinent est de relier les différentes technologies aux usages qui en seront faits, c’est-à-dire, en l’occurrence, aux pièces à chauffer. 

      Dans les pièces à vivre où le besoin se porte sur une température constante, les appareils à inertie ou à double cœur sont préférables. Il est recommandé, dans les grandes pièces (plus de 30 m2) d’installer plutôt deux radiateurs de puissance moyenne, qu’un seul de forte puissance.  

      À l’inverse, dans une salle de bain, une montée en température rapide est nécessaire. Un convecteur ou un panneau rayonnant seront adaptés à une pièce de taille moyenne, là où un radiateur sèche-serviette ou soufflant suffira pour une simple salle d’eau, offrant un confort optimal à un coût maîtrisé.

      Les chambres ou les bureaux sont des pièces dans lesquelles une inertie et une montée en température rapide sont nécessaires, à moins d’être prévoyant et de penser à allumer son chauffage à l’avance. Les radiateurs à panneaux rayonnants sont donc plus appropriés pour ces pièces.

      Enfin, pour les endroits chauffés occasionnellement ou les pièces de passages (couloirs, entrée…), préférez des convecteurs, à condition de ne pas avoir trop de hauteur sous plafond ; dans ce dernier cas, des panneaux rayonnants seront appropriés, sans pour autant nécessiter un investissement faramineux.

      Comment calculer la puissance électrique ?

      Bien adapter la puissance électrique de vos radiateurs est très important pour assurer à la fois le confort dans les pièces et maîtriser votre facture d’électricité. Plus une pièce est grande, plus la puissance du radiateur électrique doit être élevée, mais gardez à l’esprit que les appareils les plus puissants sont aussi les plus consommateurs d’énergie. 

      La puissance par rapport à la taille de la pièce

      La première donnée à considérer avant de choisir la puissance de chauffe de votre radiateur est la surface de la pièce en m² ou son volume en m3. Choisissez la puissance de votre radiateur par rapport au volume de la pièce est le calcul le plus précis, car il tient compte de la hauteur sous plafond.

      Le volume s’obtient en multipliant la surface par la hauteur de la pièce. Par exemple, une pièce de 20 m2 avec une hauteur de 3 mètres aura un volume de 60 m3.
      La surface se calcule en multipliant la largeur par la longueur de la pièce. Par exemple, pour une pièce de 5 m par 4 m la surface sera de 20 m2 .

      La puissance de chauffe varie généralement entre 75 et 100 W/m². De façon plus précise, il faut compter 85 W/m2 ou 30 W/m3. Par exemple, une pièce de 50 m3 aura besoin d’un radiateur de 1 500 watts.

      Toutefois, si votre logement est récent et répond à la norme RT2012, la puissance nécessaire peut-être réduite jusqu’à 50 W/m2.

      Le saviez-vous ?

      Pour une meilleure répartition de la chaleur, il convient de multiplier les points chauds. Par exemple, pour un besoin de 2 000 W de puissance, 2 appareils de 1 000 W apporteront plus de confort qu’un modèle de 2 000 W.

      L’importance de l’isolation

      Avant de faire le calcul de la puissance de chauffe, vous devez évaluer le niveau d’isolation de votre maison ou de la pièce concernée. En effet, l’isolation peut fortement influer sur la capacité de chauffe nécessaire des radiateurs. Faire appel à un professionnel pour réaliser le bilan thermique de votre logement est recommandé.

      Si l’isolation est de performance médiocre (pièce sous toiture, murs ou fenêtres mal isolés), il faudra augmenter d’environ 20 à 25 % la puissance de l’équipement. A contrario, si la pièce est exposée au soleil ou mitoyenne à une autre pièce chauffée, prévoyez 10 à 20 % de puissance en moins.

      Quelles sont les aides à l’achat pour un radiateur électrique ?

      Si vous souhaitez remplacer votre système de chauffage par de nouveaux radiateurs électriques, vous pouvez bénéficier de plusieurs dispositifs d'aides financières.

      La Prime Thermostat

      Une prime sur les radiateurs électriques : une nouveauté dans le dispositif “CEE”. Les radiateurs électriques ne font pas partie des produits éligibles au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). Toutefois à travers l’arrêté publié au Journal officiel du 17 juillet 2019, le ministère de la Transition écologique a décidé d’étendre le dispositif de Prime Énergie « Coup de Pouce Chauffage » aux radiateurs électriques.

      Le montant de la prime peut aller jusqu’à 100 € par radiateur. La condition ? Remplacer les anciens radiateurs électriques par des « émetteurs électriques de type rayonnant ou radiateur à régulation électronique à fonctions avancées », porteurs du label NF Performance 3 étoiles.

      Le saviez-vous ?

      Le coup de pouce est arrêté depuis le 01 juillet 2021, les radiateurs restent cependant toujours éligibles aux Certificats d'Économie d'Énergie.

      TVA réduite à 10 %

      Une TVA réduite à 10 % sur le matériel et la pose de radiateurs électriques est possible, à condition de faire appel à un professionnel. En plus de la TVA réduite, c’est l’assurance que l’installation est conforme aux normes en vigueur et correctement dimensionnée selon les besoins. En revanche, si vous décidez d’acheter vous-même vos radiateurs électriques, vous devrez vous acquitter d’une TVA à 20 %, même si vous les faites ensuite poser par un professionnel.

      Pour être éligible à cette aide, vous devez être : 

      • propriétaire occupant ;
      • bailleur ou syndicat de copropriétaires ;
      • locataire ou occupant à titre gratuit ; 
      • votre logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.

      Fonctionnant à partir d’une énergie de plus en plus propre, le chauffage électrique est relativement facile à installer. Performant et économique, il présente aujourd’hui de nombreux avantages et offre un excellent confort thermique. 

      09 87 98 64 27
      Profitez de nos offres partenaires
      Conseils personnalisés
      conseils personnalisés

      Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

      Démarches simplifiées
      Simplifier vos démarches

      Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

      Qualité du projet garantie
      Garantir la qualité de votre projet

      TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

      Prime énergie

      Bénéficier de la prime énergie

      La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montants des travaux

      Retour haut de page