09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / Chauffage / Tout savoir sur les modes de chauffage alternatifs

Tout savoir sur les modes de chauffage alternatifs

Article mis à jour le 16 janvier 2023

Le fioul, le gaz ou surtout l’électricité sont les systèmes les plus fréquemment utilisés comme système de chauffage. Or, leur prix augmente à mesure que les réserves de pétrole diminuent. C’est notamment pour cette raison que des solutions alternatives font leur apparition et se démocratisent. Expertise Rénovation vous présente les principaux systèmes de chauffage alternatifs pour un chauffage écologique et économique.

Appel Expertise Rénovation
Vous voulez changer votre système de chauffage ?
Laissez-vous guider par nos experts

Qu’est-ce qu’un chauffage alternatif ?

Il existe aujourd’hui plusieurs méthodes de chauffage alternatives pour nos maisons, ces modes de chauffage utilisent notamment les énergies renouvelables.

Lorsque l’on parle de chauffage alternatif, on fait référence à des équipements :

  •  peu polluants qui utilisent très peu d’énergie ;
  • qui marchent sans électricité ;
  • qui fonctionnent à partir d’un combustible renouvelable ;
  •  ou qui ne génèrent aucune particule ou gaz polluant (Co2).

Contrairement aux énergies fossiles, comme le charbon, le pétrole ou le gaz, l’utilisation de ces énergies renouvelables n’a aucun impact (ou presque) sur l’environnement et la planète. Elles se renouvellent en effet plus rapidement qu’elles ne sont prélevées.

Quels sont les différents systèmes de chauffage alternatifs ?

Il existe de nombreuses solutions de chauffage alternatif, voici les principaux déjà employés :

Type de chauffageFonctionnementAvantages / InconvénientsPrix TTC (pose comprise)
Photovoltaïque- capter l’énergie du soleil par des panneaux solaires.- chaleur pour le chauffage et pour chauffer l’eau ;
- les performances sont tributaires de l’ensoleillement et des conditions météorologiques.
- entre 7 000 et 11 000 € pour une installation de panneaux solaires photovoltaïque de 3 KWC.
Aérovoltaïque- conjugaison de panneaux solaires photovoltaïque qui produisent de l’électricité et de panneaux solaires thermiques dédiés au chauffage.
utilisation de la force du vent pour créer de l’électricité et chauffer sa maison.
- apporte 4 fonctions au lieu d’une pour le photovoltaïque basique : production d’électricité, production de chauffage, rafraîchissement nocturne, ventilation par insufflation ;
- le prix de départ est élevé.
entre 15 000 € à plus de 24 000 €.
Éolien- utilisation de la force du vent pour créer de l’électricité et chauffer sa maison.- l'amortissement du coût de l'installation se situe entre 8 à 15 ans selon exposition au vent ;
- reste cher, mais le marché pour les particuliers s’organise avec des prix plus avantageux à l’avenir.
- de 8 000 à 10 000 € pour une éolienne domestique de 1 kW et 50 000 € pour une éolienne domestique de 10 kW ;
- ajouter le coût des travaux de raccordement EDF : 1 000 € et 3 000 €.
Géothermie- utiliser la chaleur captée dans les sous-sols- coût énergétique : très faible par rapport à une climatisation classique ;
- coût de maintenance faible ;
- la pose d’une ventilation double flux nécessite d’être planifiée dès la conception de la maison.
- 10 000 à 18 000 € pour une PAC eau/eau à capteurs horizontaux ;
- 15 000 à 25 000 € pour une PAC eau/eau à capteurs verticaux (avec 1 ou plusieurs forages).
Aérothermie et les pompes à chaleur (PAC- récupérer les calories présentes naturellement dans l’air extérieur.- économique, l’appareil produit beaucoup plus d’énergie qu’il n’en consomme ;
- son coût d’installation reste assez élevé.
- 5000 à 8000 € TTC pour une PAC air/air ;
- 7000 à 15 000 € pour une PAC air/eau.
Chaudière à micro-cogénération
- un moteur produit de l’énergie et un système à condensation fournit de la chaleur.- chauffage + électricité + eau chaude tout en 1 ;
- pas encore mature pour le résidentiel.
- entre 10 000 et 20 000 € .
Bois ou à granulés- combustion de bûche ou de granules.- un coût de revient très compétitif : entre 48 et 103 €/MWh contre 84 €/MWh pour le gaz et 153 €/MWh pour l’électrique ;
nécessite un espace de stockage.
- chaudière à bûches entre 180 et 300 €/tonne et une puissance de 5000 kWh/tonne ;
- le prix d’un poêle à granules est plus cher que le poêle à bûche : plus de 5000 €.
Hybride- mi- chaudière à condensation gaz mi- pompe à chaleur ;
- régulation intelligente, pour utiliser l’équipement le plus performant
- pour chauffer le logement et produire l’eau chaude sanitaire ;
cette solution s’adapte à toutes les orientations et toutes les zones climatiques ;
- nécessite l’installation d’au moins 2 systèmes de chauffage différents.
- coût d’achat : entre 5 400 € et 7 800 €.

Pourquoi passer à un système de chauffage alternatif ?

Recourir aux énergies renouvelables constitue non seulement un choix respectueux de l’environnement, mais contribue à maîtriser sa facture énergétique de façon durable.

Les coûts des énergies renouvelables continuent à baisser, alors quel chauffage choisir ? 

  • le bois-énergie, le solaire photovoltaïque et l’éolien sont désormais à des niveaux de coûts capables de rivaliser avec les moyens conventionnels. On observe une baisse du coût de production du solaire en raison de la concurrence. Les panneaux solaires, les tuiles solaires et les éoliennes sont faciles d'installation ;
  • le bois-énergie est la star des énergies renouvelables pour les particuliers, il représente le meilleur coût de revient ;
  • la pompe à chaleur s’impose comme une solution performante et économique, puisqu’elle utilise les calories gratuites présentes dans l’air pour chauffer ou rafraîchir le logement ;
  • les chaudières hybrides offrent des pistes intéressantes d’économies d’énergie en combinant chaudière gaz à une pompe à chaleur ou à un ballon d’eau chaude solaire ;
  • le système solaire combiné : il beaucoup de similarités avec le chauffe-eau solaire. En effet, l’appareil se sert des rayonnements solaires pour produire de la chaleur.

Diminuer son impact sur la planète

Les effets positifs d’un système de chauffage respectueux du climat sont multiples. Ainsi, les systèmes de chauffage écologique contribuent à ralentir et atténuer le changement climatique, réduire l’empreinte de CO2 due au chauffage, et à diminuer la consommation d’énergie donc les coûts de chauffage.

Quelles sont les aides à l’achat ?

Les écoprimes peuvent vous aider à financer l’installation de votre chauffage alternatif dans votre maison. Attention toutefois, le montant des primes et aides dépendent de la nature des équipements.

MaPrimRénov

Elle s’adresse à tous les ménages, ainsi qu’aux copropriétés et aux propriétaires bailleurs. Le montant de MaPrimeRénov' est calculé en fonction des revenus et du gain. 

L’Eco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro ou Éco-PTZ est une aide sous forme de crédit bancaire. Tous les ménages peuvent y prétendre à condition de réaliser des travaux de rénovation dans une résidence principale achevée depuis plus de deux ans.

La prime CEE

La Prime CEE s'inscrit dans le cadre des Certificats d’Économies d'Énergie (CEE), les entreprises de fourniture d’énergie comme TotaEnergies proposent des aides pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie sous réserve qu’ils soient effectués par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).

Sommaire
    09 87 98 64 27
    Profitez de nos offres partenaires
    Conseils personnalisés
    conseils personnalisés

    Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

    Démarches simplifiées
    Simplifier vos démarches

    Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

    Qualité du projet garantie
    Garantir la qualité de votre projet

    TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

    Prime énergie
    Bénéficier de la prime énergie

    La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montants des travaux

    Retour haut de page