09 87 98 64 27
Contactez un conseiller TotalEnergies
Accueil / Guide pratique lors d’une rénovation énergétique / Faire des économies d’énergie grâce à la rénovation globale

Faire des économies d’énergie grâce à la rénovation globale

Article mis à jour le 29 avril 2024

Aujourd’hui, en France, près de 5 millions de logements sont considérés comme des « passoires thermiques », c’est-à-dire qu’ils affichent une étiquette F ou G sur le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique). Ces habitations consomment beaucoup d’énergie et n’offrent pas un confort thermique satisfaisant à leurs occupants. De plus, elles seront progressivement interdites à la location. Pour y remédier, leurs propriétaires doivent entreprendre des travaux de rénovation globale, c’est-à-dire réaliser simultanément différents travaux de rénovation énergétique.

Mais à quoi sert la rénovation globale ? Quels sont les travaux concernés ? Quelles sont les aides disponibles pour son financement ? On vous explique !

Vous avez un projet de rénovation globale ?

Nos experts vous accompagnent !

À quoi sert la rénovation globale ?

La rénovation globale désigne ainsi un bouquet de travaux de rénovation énergétique, réalisés simultanément, dans le but d’augmenter considérablement les performances thermiques du logement. 

Entreprendre des travaux de rénovation globale dans votre logement présente plusieurs intérêts :

  • effectuer des économies d’énergie conséquentes, généralement 35 % au minimum ;
  • profiter d’un meilleur confort thermique ;
  • réaliser les travaux nécessaires en un seul chantier ;
  • mettre aux normes son logement ;
  • augmenter la valeur de son bien immobilier ;
  • préserver davantage l’environnement ;
  • bénéficier d’aides de l’État importantes pour réduire considérablement cet investissement ;
  • sortir son logement du statut « passoire thermique » et/ou obtenir le label BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Quels sont les travaux possibles pour une rénovation globale ?

La rénovation globale concerne les travaux de rénovation énergétique, c’est-à-dire les travaux qui permettent au logement de consommer moins d’énergie. On en distingue plusieurs types :

  • les travaux d’isolation ;
  • le remplacement des menuiseries ;
  • l’installation d’un nouveau système de chauffage ;
  • l’installation d’un nouveau dispositif de production d’eau chaude sanitaire ;
  • l’installation d’un système de ventilation ;
  • la production d’électricité renouvelable.

Les travaux d’isolation

Les travaux d’isolation thermique sont essentiels, ils permettent de réduire considérablement la consommation énergétique du logement et d’augmenter le confort à l’intérieur de celui-ci. En effet, selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), dans les maisons anciennes, mal isolées, 25 à 30 % de la chaleur s’échappe par le toit, 20 à 25 % par les murs et 7 à 10 % par les planchers bas. Il existe différents types de travaux d’isolation à entreprendre dans le cadre d’une rénovation globale :

Le remplacement des menuiseries extérieures

En complément de l’isolation de différentes surfaces, il est également conseillé, dans le cadre d’une rénovation globale, de remplacer les menuiseries extérieures vieillissantes, à simple vitrage, par des baies vitrées ou par des fenêtres à double vitrage, à double vitrage à isolation renforcée ou à triple vitrage. En effet, selon l’ADEME, 10 à 15 % de la chaleur intérieure s’échappe par les fenêtres, si celles-ci sont anciennes.

L’installation d’un nouveau système de chauffage

Le remplacement d’un ancien système de chauffage central vieillissant et énergivore par un nouveau dispositif, plus performant, plus économe en énergie et/ou fonctionnant aux énergies renouvelables permet de rentabiliser rapidement votre investissement en réalisant des économies d’énergie conséquentes, tout en diminuant les émissions de gaz à effet de serre, préservant ainsi davantage l’environnement. Aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions de chauffage performantes, plus respectueuses de l’environnement :

  • les chaudières à bois (bûches ou granulés), qui permettent de chauffer l’intégralité du logement grâce à une énergie renouvelable, le bois, qui est également aujourd’hui l’énergie la moins chère du marché ;
  • les pompes à chaleur, qui captent les calories présentes dans l’air extérieur (PAC air-air ou air-eau), dans le sol ou dans l’eau souterraine (PAC géothermiques) et les restituent sous forme de chaleur à l’intérieur du logement, via des radiateurs basse température ou un plancher chauffant  ;
  • les systèmes solaires combinés, qui produisent de la chaleur et de l’eau chaude sanitaire en transformant les rayons du soleil en énergie grâce à des panneaux solaires thermiques solaires, installés sur le toit du bâtiment ;
  • les chaudières gaz à condensation ou basse température sont également performantes, mais elles fonctionnent majoritairement au gaz, une énergie fossile, et ne sont donc pas éligibles à la plupart des aides financières.

Bon à savoir

Certains systèmes de chauffage produisent également de l’eau chaude sanitaire, comme le système solaire combiné, certaines pompes à chaleur, ainsi que certaines chaudières.

L’installation d’un nouveau dispositif de production d’eau chaude sanitaire 

En complément d’un système de chauffage performant, il est également intéressant d’installer un système de production d’eau chaude sanitaire efficace et économe en énergie, si vous n’optez pas pour un système de chauffage et de production d’eau chaude combiné. Il en existe plusieurs types, dont deux éligibles aux aides financières, dans le cadre d’une rénovation globale :

L’installation d’un système de ventilation 

Parfois négligée, une ventilation efficace est pourtant primordiale pour maintenir un air sain à l’intérieur du logement, prévenir les problèmes d’humidité et consommer 7 à 10 % de chauffage en moins.

Il existe plusieurs types de systèmes de ventilation performants, à installer dans le cadre d’une rénovation globale :

  • la VMC à simple flux, qui extrait l’air intérieur vers l’extérieur grâce à un système motorisé ;
  • la VMC hygroréglable, qui fonctionne de la même manière, mais en adaptant automatiquement le flux d’air extrait en fonction du taux d’humidité intérieur ;
  • la VMC à double flux, qui gère automatiquement les entrées et les sorties d’air.

La production d’électricité renouvelable

Dans le cadre de travaux de rénovation globale du logement, il est également intéressant, lorsque cela est possible, d’installer des panneaux photovoltaïques sur le toit de votre maison pour produire une partie de l’électricité dont votre logement a besoin.

L’importance de l’audit énergétique pour votre rénovation globale

Faire effectuer un audit énergétique avant d’entreprendre des travaux de rénovation globale est fortement recommandé, et ce, pour plusieurs raisons :

  • il permet d’identifier précisément la consommation énergétique du logement ;
  • l’audit énergétique permet de bénéficier de conseils d’un professionnel qualifié et de se voir proposer des solutions vraiment adaptées au logement, pour faire des économies d’énergie conséquentes ;
  • il permet de définir les travaux nécessaires et d’évaluer leur coût ;
  • l’audit énergétique est obligatoire, depuis le 1er avril 2023, pour la mise en vente des logements qui affichent un DPE noté F ou G. À partir de 2025, les logements classés E seront également concernés et à partir de 2026, ceux classés D ;
  • l’audit énergétique est également obligatoire pour pouvoir prétendre à MaPrimeRénov’ Rénovation d’ampleur.

Un audit énergétique coûte généralement entre 800 et 1 500 € T.T.C., en fonction de l’auditeur choisi et des caractéristiques de votre logement. Si vous faites réaliser un audit énergétique non obligatoire, il est possible de le financer en partie grâce à l’aide MaPrimeRénov’, qui prend en charge entre 300 et 400 € de l’audit, en fonction des revenus du ménage.

Les aides disponibles pour la rénovation globale de votre logement

Différentes aides permettent de financer une rénovation globale, à condition de faire entreprendre les travaux par un artisan labellisé RGE.

MaPrimeRénov’ Rénovation d’ampleur

MaPrimeRénov’ Rénovation d’ampleur, également appelée MaPrimeRénov’ parcours accompagné est une aide financière mise en place par l’État pour inciter les particuliers à faire entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Pour en bénéficier, il faut respecter plusieurs conditions :

  • être propriétaire occupant, bailleur ou usufruitier ;
  • effectuer les travaux de rénovation globale dans une résidence principale de plus de quinze ans ;
  • gagner au moins deux lettres du DPE ;
  • faire effectuer un audit énergétique avant de démarrer les travaux ;
  • faire réaliser au moins deux types de travaux d’isolation et faire isoler au minimum 25 % de la surface ;
  • ne pas conserver de système de chauffage fonctionnant aux énergies fossiles ;
  • être accompagné de MonAccompagnateurRénov’.

Cette aide n’est pas un montant forfaitaire, mais un pourcentage du montant des travaux versé, variable en fonction des ressources du ménage et des économies d’énergie engendrées par les travaux effectués. Les ménages sont répartis en quatre catégories, en fonction de leurs ressources : bleu, jaune, violet et rose.

Montants accordés par MaPrimeRénov’ Rénovation d’ampleur, en % du montant total des travaux :

Plafonds des dépenses éligiblesGain énergétique
Ménages aux revenus très modestesMénages aux revenus modestesMénages aux revenus intermédiairesMénages aux revenus supérieurs
40 000 € (HT)2 classes80% HT60% HT45% HT30% HT
55 000 € (HT)3 classes80% HT60% HT50% HT35% HT
70 000 € (HT)4 classes ou +80% HT60% HT50% HT35% HT
Source : France Rénov'

À ces montants s’ajoute un bonus de 10 %, quelle que soit la catégorie de revenus, en cas de sortie de passoire thermique, soit au minimum la classe D au DPE.

L’accompagnateur Rénov’ est donc devenu obligatoire pour pouvoir bénéficier de MaPrimeRénov’ rénovation d’ampleur, mais cette prestation est financée en totalité pour les ménages aux revenus modestes et en partie pour les autres ménages. Celui-ci vous accompagne également dans les démarches administratives, pour simplifier le processus. MaPrimeRénov’ parcours accompagné a évolué, c’est aujourd’hui une aide unique de l’ANAH, qui nécessite un seul dossier et intègre les aides des CEE (Certificats d’Économie d’Énergie), sans nécessiter d’autres démarches.

L’Éco-Prêt à Taux Zéro

L’Éco-Prêt à Taux Zéro (Éco-PTZ) est un emprunt bancaire, sans frais, ni intérêt, pouvant aller jusqu’à 50 000 €, remboursable sur 20 ans, pour le financement des travaux de rénovation énergétique. Pour en bénéficier, il suffit de se rendre dans un établissement bancaire agréé.

La TVA à 5,5 %

Les travaux de rénovation énergétique sont également éligibles au taux de TVA réduite à 5,5%, s’ils sont effectués par un professionnel, dans les résidences principales ou secondaires de plus de deux ans. Le taux réduit à 5,5 % est automatiquement appliqué sur les factures d’achat des équipements et celles de leur installation.

Bon à savoir

D’autres aides à la rénovation énergétique sont également disponibles pour les travaux de rénovation globale, mais ne sont pas cumulables avec MaPrimeRénov’ Rénovation d’ampleur :
- MaPrimeRénov’ ;
- les aides des collectivités locales.

Sommaire

    Nos articles sur la rénovation globale

    L'actualité de la rénovation globale

    Découvrez notre sélection d'actualités dédiés à la rénovation globale afin d’approfondir vos connaissances et de rester informé des dernières tendances, technologies et innovations dans ce domaine. Que vous soyez un professionnel aguerri ou un novice dans le domaine de la rénovation, nos actualités vous permettent de rester informer des changements majeurs, notamment des aides pour les rénovations globales.

    Sommaire
      09 87 98 64 27
      Contactez un conseiller TotalEnergies
      Conseils personnalisés
      conseils personnalisés

      Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

      Démarches simplifiées
      Simplifier vos démarches

      Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

      Qualité du projet garantie
      Garantir la qualité de votre projet

      TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

      Prime énergie
      Bénéficier de la prime énergie

      La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montant des travaux

      Retour en haut