09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / Chauffage / Se chauffer autrement / Choisir son plancher chauffant

Choisir son plancher chauffant

Article mis à jour le 6 décembre 2023

Vous désirez changer de système de chauffage ? Pour chauffer votre domicile, vous avez la possibilité d’opter pour système de chauffage au sol appelé également "plancher chauffant". Comment installer ce type de système ? Quels sont ses avantages et ses prix ? Quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre ? Expertise Rénovation vous guide.

projet-chauffage

Vous voulez changer de chauffage ?

Nos experts vous accompagnent !

Le principe et l’installation du plancher chauffant

Le plancher chauffant propose un principe novateur et simple, afin d’offrir le meilleur confort à ses utilisateurs. Des tuyaux de chauffage sont installés sur un isolant placé sur une dalle en béton. Une chape vient ensuite recouvrir ces tubes de chauffage.

C’est cette chape qui va diffuser la chaleur dans toute votre habitation. Elle peut être recouverte de carrelage, de parquet ou du revêtement de votre choix.

Les tubes de chauffage sont, en général :

  • en matière synthétique (PE) ;
  • en multicouche ;
  • en cuivre recuit.

Les différents types de planchers chauffants

Sur le marché, vous pourrez trouver 2 types de planchers chauffants.

Le plancher chauffant électrique

Le plancher chauffant électrique est composé d’un réseau de câbles chauffant fonctionnant comme une résistance à puissance constante, fixé sur une trame plastique, elle-même posée sur une dalle d’isolation plate. 

Là encore, deux types de planchers chauffants électriques sont proposés :

  • le plancher rayonnant électrique ou PRE : c’est le modèle le plus utilisé. Ce système confère une grande rapidité de chauffe, car il repose sur un isolant thermique ;
  • le plancher chauffant électrique à accumulation, également appelé plancher mixte : ce système combine un sol chauffant et différents chauffages d’appoint, comme des plinthes chauffantes ou encore des plafonds chauffants.

En fonction de la forme de la pièce, il est possible de choisir entre les tapis chauffants couvrant de grandes surfaces et les fils individuels pouvant être positionnés sur tout type d’espace. Quant aux fils, ils se posent sur une couche d’isolation et s’adaptent à beaucoup de types de sols.

Le plancher chauffant hydraulique 

Le plancher chauffant hydraulique comprend un ensemble de tuyaux placés au sol et reliés à une chaudière. Il fonctionne grâce à l’eau chaude du système central de chauffage : les tuyaux font circuler de l’eau chaude dans la chaudière afin de chauffer l’espace en question.

Ce système se décline en 2 modèles : le traditionnel et le sec, avec chacun leurs atouts.

Par ailleurs, le plancher chauffant hydraulique est réversible : dans les tuyaux sous le plancher, de l’eau chaude circule en hiver et de l’eau froide en été. Il remplace avantageusement la climatisation. On appelle ce système le plancher chauffant/rafraîchissant.

Choisir son système de plancher chauffant

Pour choisir entre le plancher chauffant électrique et le plancher chauffant hydraulique, vous devrez prendre en compte différents facteurs.

Les critères

Le choix de votre plancher chauffant dépend surtout de vos installations :

  • si vous avez une chaudière, le plancher chauffant eau est très adapté ;
  • si vous avez un système de chauffage électrique, le plancher électrique peut être plus adapté ;
  • dans le cas d’une nouvelle construction, il vaut mieux choisir un plancher chauffant à eau avec une pompe à chaleur.

Avantages et inconvénients

Le plancher chauffant électrique présente plusieurs avantages :

  • il offre une chaleur douce et homogène ;
  • il permet de faire des économies d’énergie allant jusqu’à 15% en moyenne, si vous choisissez les derniers modèles ;
  • il offre un gain de place, car pas vous n’avez pas besoin de radiateur ;
  • vous n’avez pas besoin de l’entretenir.

En revanche, il comporte quelques inconvénients :

  • le coût du système est élevé; 
  • l’installation d’un plancher chauffant électrique est surtout recommandée lorsque vous construisez une maison. Pour les travaux de rénovation, cette installation n’est possible que si vous rénovez complètement votre logement.

Quant au plancher chauffant hydraulique, il offre également de nombreux avantages :

  • il est économique, car la température basse consomme moins d’énergie ;
  • il diffuse une chaleur douce et homogène ;
  • comme il ne nécessite pas  de radiateur, vous gagnez beaucoup en espace ;
  • il s’adapte à plusieurs systèmes de chauffage, comme les chaudières ou les pompes à chaleur ;
  • il ne nécessite pas d’entretien ;
  • en l’installant, vous avez la possibilité de prétendre à certaines aides.

Le plancher chauffant à eau a aussi des inconvénients :

  • son installation constitue un gros investissement en raison de son prix ;
  • pour pouvoir l’installer, vous devez disposer d’un système qui puisse faire circuler de l’eau chaude. Cela peut être une chaudière ou une pompe à chaleur ;
  • il n’est pas compatible avec tous les revêtements de sol. 

Les chaudières compatibles

Le chauffage au sol peut être combiné à n’importe quel système de chauffage comme une pompe à chaleur ou un chauffage au bois. L’idéal est de le raccorder à une chaudière à condensation ou une chaudière à basse température.

Chaudière à condensation

La chaudière à condensation dispose d’un excellent rendement en récupérant la vapeur d’eau issue de la combustion du gaz.

Le fait de la relier à un chauffage au sol est très intéressant, car ses performances permettent de faire environ 20 % d’économie par rapport à une chaudière standard. Ses émissions de CO2 sont aussi beaucoup moins importantes qu’une chaudière classique.

Chaudière basse température

La chaudière basse température chauffe l’eau du réseau à une chaleur plus basse qu’une chaudière classique, soit entre 38 ° à 40 °C. Cette chaudière est plus productive qu’une chaudière classique, tout en consommant moins d’énergie.

Elle permet de réaliser entre 10 à 15 % d’économies sur les factures. Elle figure aussi parmi les chaudières dites de nouvelle génération, plus économique, plus écologique et plus confortable. La chaudière basse température peut d’ailleurs se raccorder à tout type d'émetteur, tel qu’un plancher chauffant.

Le prix

Les prix du plancher chauffant varient en fonction de plusieurs facteurs :

  • la zone géographique ;
  • la difficulté du chantier ;
  • le professionnel choisi.

Le tableau ci-dessous montre le coût d’installation et le coût d’utilisation pour chaque type de plancher chauffant :

TypePrix TTC achat et pose comprisCoût d'utilisation
Plancher chauffant électriqueentre 50 et 350 € / m20,096 €/kWh
Plancher chauffant hydrauliqueentre 70 et 120 € /m2de 0,021 à 0,106 €/kWh
* Prix observés sur des sites spécialisés de chauffage

Les aides et les démarches

Il n’existe pas d’aide directe pour l’installation d’un chauffage au sol, mais si vous installez un plancher chauffant hydraulique à basse température associée à un dispositif de régulation, vous pouvez bénéficier des aides liées au mode de chauffage associé : pompe à chaleur par exemple.

Tableau du montant des aides :

Dispositif d’aideMontant
MaPrimeRénov’Pompe à chaleur géothermique :

Bleu : 10 000 € ;
Jaune : 8 000 € ;
Violet : 4 000 € ;
Rose : pas de prise en charge.


Pompe à chaleur air/eau :

Bleu : 4 000 €
Jaune : 3 500 € ;
Violet : 2 000 € ;
Rose : pas de prise en charge.
MaPrimeRénov' SérénitéBleu : Jusqu'à 50 % du montant HT des travaux
Jaune : jusqu'à 35% HT du montant des travaux
Le montant des travaux subventionnables est de maximum 30 000 €
Prime CEEAu maximum 4 000 €, en fonction des ressources du ménage.
Coup de pouce chauffagePompe à chaleur air/eau :

Menages modestes : plafonné à 4 000 €
Autres ménages : plafonné à 2 500 €
La TVA à 5,5 %S’applique automatiquement.
L’éco-PTZPrêt bancaire pouvant aller jusqu’à 50 000 €.
Chèque énergieDe 48 € à 277 €
Exonératin de la taxe foncièreLogement ancien (avant 1er janvier 1989) :

Exonération de 50 à 100 % pendant 3 ans

Logement neuf (avant 1er janvier 2009) :

Exonération de 40 à 100 % pouvant aller jusqu'à 5 ans
Les aides localesMontant variable en fonction des régions.

Tableau du cumul des aides disponibles :

MaPrimeRénov'MaPrimeRénov' SérénitéPrime CEECoup de pouce chauffageÉco-PTZTVA à 5,5 %Chèque
énergie
Exonération
taxe foncière
Aides locales
MaPrimeRénov'
MaPrimeRénov' Sérénité
Prime CEE
"Coup de pouce chauffage"
Éco-PTZ
TVA à 5,5 %
Chèque énergie
Exonération de la taxe foncière
Aides locales

Bon à savoir

Certaines aides ne sont plus disponibles :
- le CITE, supprimé depuis 2021 et remplacé par MaPrimeRénov’ ;
- les aides de l’ANAH, remplacées par MaPrimeRénov’ ;
- la prime coup de pouce isolation, supprimée depuis le 1ᵉʳ juillet 2021 ;
- la prime thermostat, supprimée depuis le 31 décembre 2021 ;
- les travaux à 1 €, supprimés depuis le 1ᵉʳ juillet 2021, mais il est possible de cumuler plusieurs aides de l’État pour diminuer le reste à charge, jusqu’à environ 10 % de la somme totale des travaux.

MaPrimerénov’

Délivrée par l’ANAH, MaPrimeRénov’ remplace le Crédit d’impôt pour la transition écologique et les aides de l’ANAH  “Habiter mieux sérénité”.

Elle ne s'applique pas à l’installation d’un plancher chauffant. Mais MaPrimeRénov’ peut être versée dans le cadre de l'installation d’un système de chauffage performant, ou d’une rénovation globale.

Conditions d’éligibilité

  • respect de critères de performance énergétique ;
  • logement de plus de 15 ans (2 ans pour le remplacement d'une chaudière fioul).

Démarches

Le dossier de demande d’aide doit être déposé sur le site maprimerenov.gouv.fr AVANT les travaux.

Maprimerénov' sérénité

Aide les ménages aux ressources "modestes" à financer leur projet de rénovation énergétique globale de leur logement. MaPrimeRénov' Sérénité concerne tous les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 35%.

Prime CEE

Dans le cadre du programme des Certificats d'Économie d'Énergie, les fournisseurs doivent encourager les consommateurs à effectuer des travaux d’économie d’énergie.

Conditions d’éligibilité

·         locataire ou propriétaire (occupant ou bailleur), sans condition de revenus;

·         résidence principale ou secondaire de plus de 2 ans;

·         le plancher chauffant doit être associé à un dispositif de régulation permettant une régulation de la température de l’eau dans le réseau. La température de l’eau dans le réseau doit être inférieure ou égale à 40°C.

Démarches

Déposer un dossier de demande d’aide auprès d’un fournisseur AVANT tout engagement de travaux.

Prime "Coup de pouce chauffage"

Pour obtenir la bonification Coup de pouce chauffage, vous devez au préalable faire la demande de la prime CEE, celle-ci doit vous être accordée.

Cette bonification de la prime CEE est distribuée uniquement par les entreprises ayant signé la charte "coup de pouce". Elle est attribuée pour le remplacement d’une ancienne chaudière au fioul, au gaz ou au charbon par un dispositif de chauffage au sol hydraulique associé à une PAC, à condition que les travaux soient effectués par une entreprise certifiée RGE.

Cette bonification est attribuée à tous les ménages , le montant dépend de vos revenus.

Pour en bénéficier :

  • faire une demande de devis et choisir une entreprise signataire de la charte Coup de Pouce Chauffage ;
  • signer le devis retenu ;
  • faire réaliser les travaux par l’entreprise sélectionnée ;
  • envoyer les documents dans les délais prévus.

La TVA à 5.5 %

Le taux de TVA réduit à 5,5 % (au lieu de 20 %) est applicable pour l’installation d’une pompe à chaleur associée à un dispositif de plancher chauffant hydraulique, à condition que ceux-ci soient effectués par un professionnel qualifié et certifié RGE et que le logement ait plus de deux ans.

Eco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro est un emprunt accordé par des banques, sans intérêts, avec un remboursement sur 15 ans maximum.

Il concerne les propriétaires et des logements de plus de deux ans.

Chèque énergie

Le chèque énergie est une aide nominative ayant pour but d'aider les ménages modestes à payer la facture d'énergie de leur logement.

La valeur du chèque énergie est fixé en fonction du revenu fiscal de référence annuel (FRF) et de la composition du foyer en UC.

Le chèque énergie est envoyé directement par courrier au domicile du bénéficiaire.

EXONÉRATION DE LA TAXE FONCIÈRE

Pour bénéficier de l'exonération de la taxe foncière, il faut avoir réalisé des travaux éligibles sur une période de 3ans d'au moins 15 000 € ou au moins 10 000 € de dépenses éligibles sur 1 an.

Renseignez-vous auprès de votre commune pour savoir si vous avez le droit à cette aide.

Les aides locales

Certaines collectivités proposent des aides locales pour l’installation d’une PAC associée à un chauffage au sol hydraulique. Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de la mairie de votre commune ou auprès d’un conseiller France Rénov’.

Sommaire
    09 87 98 64 27
    Profitez de nos offres partenaires
    Conseils personnalisés
    conseils personnalisés

    Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

    Démarches simplifiées
    Simplifier vos démarches

    Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

    Qualité du projet garantie
    Garantir la qualité de votre projet

    TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

    Prime énergie
    Bénéficier de la prime énergie

    La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montant des travaux

    Retour en haut