09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / Chauffage / Se chauffer autrement / Le plancher chauffant hydraulique : un système de chauffage au sol à basse température

Le plancher chauffant hydraulique : un système de chauffage au sol à basse température

Article mis à jour le 5 février 2024

Performant, confortable et économique, le plancher chauffant hydraulique fait partie des meilleures solutions qui s’offrent à vous si vous recherchez un système de chauffage au sol. En effet, l’eau qui circule dans le circuit est chauffée à basse température, ce qui augmente le confort dans le domicile. Découvrez dans ce guide le fonctionnement de ce système de chauffage, les raisons pour lesquelles l’installer et comment le choisir. Retrouvez également les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour son installation et les avis sur le plancher chauffant hydraulique.

projet-chauffage

Vous voulez changer de chauffage ?

Nos experts vous accompagnent !

Le fonctionnement du plancher chauffant hydraulique

Le plancher chauffant hydraulique est un circuit de chauffage constitué d’un réseau de tuyaux de cuivre ou de PVC, dans lesquels circule un fluide caloporteur.

Ce liquide, qui peut être de l’eau ou un liquide anti-gel, est chauffé par un système de chauffage lié au circuit de chauffage.

Vous pouvez d’ailleurs relier votre plancher chauffant avec différents systèmes de chauffage, comme :

Le fluide caloporteur est chauffé à basse température par le système de chauffage. La chaleur de l’eau n’excède pas, en effet, les 28 °C.

D’ailleurs, si vous optez pour un système de chauffage réversible, votre plancher chauffant hydraulique peut tenir votre logement frais pendant l’été.

Les avantages et inconvénients du plancher chauffant

Un plancher chauffant hydraulique présente beaucoup d’avantages, mais a également quelques inconvénients.

AvantagesInconvénients

- l’eau chauffée à basse température augmente le confort dans le logement ;
- cette température de chauffe vous permet de faire des économies sur votre facture de chauffage ;
- le plancher chauffant hydraulique est compatible avec différents revêtements de sol ;
- l’émetteur de chaleur étant implanté dans le sol, vous ne perdrez pas en surface habitable ;
- le plancher chauffant hydraulique est compatible avec divers systèmes de chauffage et différentes sources d’énergie.

- vous devez bien choisir les meubles à installer pour qu’ils n’empêchent pas la chaleur de se diffuser ;
- s’il y a une fuite dans le circuit, les réparations peuvent s’avérer coûteuses, car il faudra enlever le revêtement de sol ;
- le circuit n’est pas compatible avec les pièces de petite taille, comme les salles de bain.

Choisir son plancher chauffant hydraulique

Bien choisir votre plancher chauffant hydraulique vous assure de profiter au maximum du confort offert par ce système.

Pour cela, il est important de prendre en compte quelques critères :

  • la performance du plancher : elle dépend surtout du système de régulation que vous choisissez. Un thermostat gestionnaire d’énergie vous permettra, par exemple, de surveiller la quantité d’énergie consommée pour atteindre le niveau de confort souhaité ;
  • le revêtement de sol : comme ce système est adapté à différents revêtements de sol, vous pouvez opter pour celui qui conviendra le plus à vos besoins, mais aussi à votre budget ;
  • le moment de l’installation : l’installation d’un plancher chauffant convient plus pour les nouvelles constructions que pour les maisons en rénovation en raison du coût des travaux ;
  • le prix : le prix du plancher chauffant est également un élément qui pèse dans le choix du système. Ce coût dépendra notamment du modèle pour lequel vous optez. Pour un plancher chauffant hydraulique simple, vous devez compter entre 50 € à 100 € TTC/m2, pose comprise, tandis que pour un plancher chauffant hydraulique rafraîchissant, le coût moyen est de 80 € à 150 € TTC/m2, pose comprise.

Installer ce système de chauffage

L’installation d’un plancher chauffant hydraulique est une opération complexe. C’est pourquoi il est nécessaire de vous rapprocher d’un professionnel pour l’effectuer.

Avant de procéder à la pose du circuit, l’installateur effectue d’abord :

  • une étude thermique de votre domicile afin de dimensionner la puissance nécessaire de votre chauffage ;
  • un plan à l’échelle de l’implantation du réseau hydraulique. Ce plan est aussi appelé « plan de calepinage » ;
  • une fois les études faites, les devis des travaux nécessaires.

Dès lors que vous acceptez le devis, le professionnel peut maintenant entamer les travaux.

La première étape est la préparation du sol :

  • si votre sol est une dalle, celui-ci devra être parfaitement lisse et sans poussières ;
  • si la structure de vos planchers est en bois, comme c’est le cas pour les maisons anciennes, vous devez prévoir une natte de désolidarisation, une membrane qui permet de limiter les effets de dilatation du sol.

Une fois le sol préparé, il pourra passer à la pose du circuit :

  • il installe le bloc collecteur, qui relie le plancher chauffant et le système de chauffage ;
  • il pose un isolant au sol et des bandes périphériques de 5 mm qui permettent de désolidariser le plancher chauffant des murs ;
  • il positionne les tubes à eau et les raccords, en suivant le plan de calepinage ;
  • il installe le système de régulation. Il s’agit du thermostat et de la sonde extérieure ;
  • il procède à l’enrobage du plancher chauffant hydraulique, avec une chape liquide ou une chape sèche ;
  • il recouvre le système d’un revêtement de sol spécial « chauffage au sol ».
droit-prime-energie

Avez-vous droit à la prime énergie ?

Faites le test en moins d'1 minute !

Les aides et subventions pour l'installation d'un plancher chauffant hydraulique

Lorsque l’installation d'un plancher chauffant hydraulique est incluse dans des travaux de rénovation globale ou complète le remplacement d'un système de chauffage éligible (pompe à chaleur, chaudière biomasse, etc.) il est possible de bénéficier d'aides financières. Pour être éligible à ces aides, il est nécessaire de faire appel à un professionnel qualifié reconnu garant de l'environnement (RGE).

La prime énergie des CEE

Les fournisseurs d'énergie proposent des aides pour financer partiellement ou intégralement vos travaux d'économies d'énergie dans votre logement. C’est la prime certificat d’économie d’énergie (CEE).

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov' est une aide financière est versée par l’Agence nationale de l'habitat (Anah) lors de travaux de rénovation énergétique. Son montant dépend des revenus du foyer et du type de travaux réalisés. 

MaPrimeRénov’ Sérénité

Pour les travaux de rénovation globale, vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov' Sérénité qui inclut un accompagnement par un conseiller spécialisé. Il vous aidera dans le choix des travaux et le montage du dossier. Le montant dépend des revenus du foyer et des travaux réalisés

L’éco-PTZ

L'éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ aide à financer des travaux d'amélioration énergétique, sans rembourser d’intérêt. Il est accordé sans condition de ressources et le montant dépend des travaux réalisés.  

La TVA à taux réduit 

Cette mesure fiscale permet de réduire le montant de la TVA. Lors des travaux d’amélioration des performances énergétiques, le taux est de 5,5 %.

Montant des aides pour l’installation d’un plancher chauffant hydraulique

Dispositif d’aidesMontant
La prime énergie (CEE)de 2 500 à 5 000 €
Coup de pouce chauffagede 450 à 5 000 € selon le type de chauffage et de ménage
MaPrimeRénov’de 400 à 10 000 € (certains ménages sont non éligibles selon les revenus)
MaPrimeRénov’ Sérénitéde 1 800 à 18 000 €
L’éco-PTZprêt de 15 000 € pour une action ponctuelle et jusqu’à 50 000 € pour une rénovation globale
TVA à taux réduit 5,5 % sur les matériaux et la pose au lieu des 20 % habituels

Cumul des aides pour un plancher chauffant hydraulique

MaPrimeRénov'MaPrimeRénov' SérénitéPrime CEEÉco-PTZTVA à 5,5 %Aides locales
MaPrimeRénov'
MaPrimeRénov' Sérénité
Prime CEE
Éco-PTZ
TVA à 5,5 %
Aides locales

Sachez que certaines aides ont disparu. Peut-être en avez-vous déjà entendu parler.  Il s’agit :

  • du crédit d'impôt transition énergétique (CITE), remplacé par MaPrimeRénov' dès le 1er janvier 2021 ;
  • du programme Habiter Mieux Agilité de l'Anah, remplacé par MaPrimeRénov' Sérénité dès le 1er janvier 2022 ;
  • des aides travaux à 1 € qui n'existent plus depuis 2020.
Sommaire
    09 87 98 64 27
    Profitez de nos offres partenaires
    Conseils personnalisés
    conseils personnalisés

    Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

    Démarches simplifiées
    Simplifier vos démarches

    Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

    Qualité du projet garantie
    Garantir la qualité de votre projet

    TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

    Prime énergie
    Bénéficier de la prime énergie

    La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montant des travaux

    Retour en haut