09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / Isolation / Une bonne isolation phonique de sa maison

Une bonne isolation phonique de sa maison

Article mis à jour le 22 février 2022
Sommaire

    Dans le cadre de l'isolation de votre logement, isoler phoniquement votre domicile est essentiel, surtout si vous habitez en appartement. En effet, ce type de travaux vous permet de vous préserver du bruit du voisinage, mais permet aussi de limiter les bruits qui émanent de votre logement. Comment pouvez-vous alors isoler phoniquement votre maison, quels sont les matériaux à utiliser et quelles aides pouvez-vous recevoir en effectuant vos travaux ? Voici tout ce qu’il y a à savoir.

    Isoler phoniquement sa maison

    Isoler phoniquement votre domicile vise à réduire, voire à supprimer la propagation des bruits intérieurs ou extérieurs à celui-ci.

    Selon l’édition 2017 du baromètre Qualitel, une bonne isolation phonique de votre logement vous permet d’augmenter de 50 % le confort lié à l’acoustique.

    De plus, certains matériaux isolants vous permettent également, en plus de réduire le bruit, d’améliorer votre confort thermique.

    Les différents types de bruit

    Vous devez savoir, avant tout, qu’il existe différents types de signaux sonores :

    • les bruits aériens : il s’agit de sons qui se propagent dans l’air. Ils peuvent venir de l’intérieur de votre domicile, comme la voix ou le bruit de votre téléviseur, mais également de l’extérieur, comme le bruit des circulations automobiles. En général, les bruits extérieurs passent sous vos portes ou les interstices de vos fenêtres ;
    • les bruits d’impact ou solidiens : ce sont les sons qui sont transmis via les planchers, les murs ou les parois, comme les bruits de pas, par exemple ;
    • les bruits d’équipement : il s’agit des sons émis par vos équipements, notamment la chaudière, les tuyauteries ou la ventilation.

    Les prérequis avant d’entamer les travaux

    Avant de procéder à l’isolation de votre maison, vous devez effectuer un état des lieux. Pour cela, vous devez prendre contact avec le Centre d’information et de Documentation sur le bruit. Cette institution a pour objectif de vous renseigner sur le thème de la protection de l’environnement sonore. Vous pourrez ainsi trouver sur son site des fiches contenant des conseils pour isoler phoniquement votre maison.

    Vous avez également la possibilité de faire appel à un professionnel, si vous souhaitez effectuer un diagnostic acoustique de votre domicile. Le diagnostic est conseillé si vous prévoyez de faire des travaux d’isolation conséquents. Une fois le diagnostic effectué, vous pouvez entamer les travaux d’isolation.

    Les travaux d’isolation

    Pour éviter la propagation des bruits, plusieurs possibilités s’offrent à vous. En effet, le son peut provenir de vos ouvertures, de vos murs ou même du sol, notamment si vous vous situez dans une maison à l’étage ou qui dispose d’un sous-sol ou d’un garage.

    Isolation des portes et fenêtres

    L'isolation des portes et fenêtres est une étape importante lors de la réalisation des travaux.

    Pour isoler vos fenêtres, vous pouvez :

    • remplacer les joints de calfeutrage de vos fenêtres, si ceux-ci sont usés et ne disposent plus d’un bon pouvoir isolant ;
    • installer une deuxième fenêtre devant celle qui existe déjà. L’espace compris entre les deux menuiseries agira alors comme un isolant naturel ;
    • remplacer vos anciennes fenêtres par des fenêtres plus performantes. Vous pourrez ainsi opter pour des fenêtres à double, voire à triple vitrage. En revanche, cette solution est coûteuse.

    Pour isoler vos portes, vous avez la possibilité :

    • de changer les joints si ceux-ci sont en mauvais état ;
    • installer une deuxième porte à près de 20 à 30 centimètres de celle qui existait déjà.

    Isolation des murs

    Isolation des portes et fenêtres

    Isolation des murs

    Comme le bruit peut également passer par vos murs et parois, il est essentiel d'isoler les murs de votre logement. Pour cela, vous pouvez :

    • poser un rouleau d’isolant sur le mur et le fixer grâce à des ossatures en bois ou métalliques ;
    • coller directement sur le mur un panneau isolant rigide composé d’une plaque isolante solidarisée avec une plaque de parement.

    Isolation du plancher et des plafonds

    Si vous possédez un sous-sol dans lequel vous entreposez une chaudière bruyante, il est essentiel de l’isoler.

    Isoler votre plafond peut également s’avérer utile si vous êtes en copropriété. Cela vous permet de limiter les bruits provenant de votre voisinage.

    Dans les deux cas, vous pouvez recourir à un faux-plafond constitué d’un isolant et d’une ossature métallique.

    Isolation du plancher et des plafonds

    Choisir son matériau isolant

    Lorsque vous choisissez le matériau pour isoler phoniquement votre logement, vous devez prendre en compte certains indicateurs :

    • l’affaiblissement acoustique ou Rw : plus cet indice est élevé, plus le matériau a une bonne capacité d’affaiblissement des bruits aériens ;
    • l’efficacité aux bruits de chocs ou ΔLw : cet indice mesure la performance acoustique du matériau contre les bruits d’impact. Plus il est élevé, plus le matériau est isolant.

    Sur le marché, vous pourrez trouver différents matériaux disposant d’un pouvoir d’isolation phonique, comme :

    • la mousse polyuréthane : elle dispose d’une excellente capacité d’absorption des bruits aériens ;
    • la ouate de cellulose : utilisé généralement dans les travaux d’isolation thermique, ce matériau dispose également de bonnes performances d’isolation acoustique. Vous pouvez l’utiliser pour isoler les murs, ainsi que vos sols ;
    • le liège expansé : outre ses propriétés d’isolant thermique, le liège est également un bon isolant acoustique ;
    • la laine de verre : il s’agit d’un matériau issu de la fusion du sable et de verre recyclé. Cet isolant dispose de bonnes performances en termes d’isolation thermique et phonique. Il est également résistant au feu ;
    • la laine de roche : elle est issue de la fusion du basalte, une roche d’origine volcanique et dispose ainsi une excellente résistance au feu. Il a également une forte perméabilité à la vapeur d’eau. Il est pourvu des mêmes caractéristiques que la laine de verre, mais avec une meilleure isolation phonique.

    Financer ses travaux d’isolation phonique

    Quand vous effectuez des travaux d’isolation phonique, vous pouvez bénéficier d’aides et de subventions provenant de l’État.

    MaPrimeRenov’ 

    MaPrimeRénov qui remplace le CITE depuis peu, peut vous être attribuée lorsque vous effectuez des travaux d’isolation dans votre logement.

    Pour en profiter :

    • vous devez être propriétaire occupant ou bailleur qui loue jusqu’à 3 logements ;
    • votre logement date de plus de 15 ans au moment de votre demande.

    Éco prêt à taux zéro

    Pour les travaux d’isolation de vos sols, vous pouvez aussi prétendre à l’éco-prêt à taux zéro ou Eco-PTZ, un prêt qui ne comporte pas d’intérêt.

    Vous pouvez en bénéficier, sans condition de ressources, si :

    • vous êtes propriétaire occupant ;
    • vous êtes copropriétaire occupant ou bailleur ;
    • votre logement date de plus de deux ans à la date de début des travaux.

    La TVA à taux réduit

    Une des aides que vous pouvez également solliciter est la TVA à taux réduit à 5,5 %.

    Pour cela, votre logement doit :

    • être achevé depuis plus de deux ans au début de vos travaux ;
    • servir d’habitation uniquement.

    Aides locales

    Certaines collectivités territoriales peuvent aussi vous proposer des aides locales lorsque vous procédez à des travaux de rénovation énergétique de votre logement. Pour savoir si votre collectivité dispose de ces aides, n’hésitez pas à vous rapprocher de celle-ci.

    La prime énergie

    La prime énergie est une aide versée par des entreprises qui œuvrent dans le secteur de l’énergie, comme TotalEnergies, et qui ont adhéré au dispositif Certificats d’économie d’énergie (CEE).

    Pour prétendre à cette prime, vous devez être propriétaire ou locataire d’une maison qui a été achevée depuis plus de deux ans.

    L’aide à l’insonorisation des logements autour des aéroports

    L’État a mis en place une aide pour soutenir financièrement les riverains qui se trouvent proches d’un des 12 grands aéroports sur le territoire français afin qu’ils puissent effectuer des travaux d’isolation sonore.

    Vous pouvez en bénéficier si votre logement :

    • se trouve à l’intérieur du plan de gêne sonore ou PGS. Ce plan délimite les zones dans lesquelles les riverains peuvent bénéficier de l’aide ;
    • n’est pas compris dans le plan d’exposition au bruit ou PEB en vigueur à la date de la délivrance de l’autorisation de construire ;
    • n’a pas encore été insonorisé.
    09 87 98 64 27
    Profitez de nos offres partenaires
    Conseils personnalisés
    conseils personnalisés

    Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

    Démarches simplifiées
    Simplifier vos démarches

    Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

    Qualité du projet garantie
    Garantir la qualité de votre projet

    TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

    Prime énergie

    Bénéficier de la prime énergie

    La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montants des travaux

    Retour haut de page