09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / L’isolation de votre logement / Une bonne isolation thermique de sa maison

Une bonne isolation thermique de sa maison

Article mis à jour le 25 mai 2022
Sommaire

    Une bonne isolation thermique de votre maison peut vous aider à maintenir une température confortable dans votre demeure. Cela peut surtout vous faire économiser jusqu’à 65 % sur votre facture d’énergie. Découvrez dans ce guide comment isoler efficacement votre maison, ainsi que les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour financer vos travaux.

    Appel Expertise Rénovation
    Vous avez un projet d'isolation ?
    Laissez-vous guider par nos experts

    Repérer les déperditions de chaleur et d’énergie

    Selon l’Agence de la transition écologique ou Ademe, votre maison peut comporter plusieurs sources de déperditions de chaleur et d’énergie :

    • le toit peut être responsable de 25 % à 30 % de la perte de chaleur en raison notamment de son exposition au vent ou de sa surface en contact avec l’extérieur ;
    • les murs peuvent vous faire perdre près de 25 % à 30 % de calories ;
    • l’air renouvelé et les fuites d’air, comme la cheminée, sont responsables de 20 % à 25 % de déperdition ;
    • les fenêtres sont responsables de prés de 10 % à 15 % de pertes de chaleur ;
    • les planchers bas peuvent causer 7 % à 10 % de déperdition ;
    • les ponts thermiques causent 5 % à 10 % de perte d’énergie.

    Pour pouvoir repérer les déperditions de chaleur dans votre domicile, il est nécessaire que vous fassiez réaliser un bilan thermique par un professionnel. Ce dernier se chargera alors de rechercher les sources de déperditions de chaleur. Il calculera, par la même occasion, vos besoins réels de chauffage, ainsi que votre consommation annuelle. Par ailleurs, grâce à ce bilan, vous pourrez déceler les éventuels produits toxiques. Cela concerne, par exemple, les fuites de monoxyde de carbone, dues à une chaudière mal réglée.

    Une fois l’audit réalisé, le spécialiste vous donnera ses préconisations pour que vous puissiez bien isoler votre logement.

    Isoler efficacement sa maison

    Pour bien isoler votre logement, vous pouvez procéder par étape.

    L’isolation du toit

    Vous devez, en premier lieu, isoler votre toiture, ainsi que vos combles. En effet, le toit est la première source de déperdition de l’énergie. Vous pouvez d’ailleurs effectuer ces travaux d’isolation, que vos combles soient aménagés ou non.

    Pour isoler votre toit, vous pouvez le faire :

    • par l’intérieur : il s’agit de la solution idéale si vous ne prévoyez pas une réfection complète de votre toiture ;
    • par l’extérieur : cette solution vous permet de conserver les volumes habitables dans les combles.

     L’isolation des murs

    Les murs sont également une forte source de déperdition de l’énergie. Ainsi, les isoler pourrait non seulement limiter les pertes de chaleur, mais aussi, réduire votre consommation d’énergie.

    Pour l’isolation de vos murs, vous avez deux possibilités :

    • une isolation thermique intérieure ou ITI : elle consiste à installer un isolant directement sur les murs. Cette solution a un faible coût et est facile à mettre en œuvre ;
    • une isolation thermique extérieure, également appelée isolation des façades : des panneaux isolants, qui sont généralement en polyuréthane ou en polystyrène expansé, seront installés sur les parois de votre habitation.

    L'isolation des fenêtres

    Bien isoler vos fenêtres vous permettra également de limiter les déperditions de chaleur. Pour cela, vous pouvez :

    • changer complètement vos fenêtres anciennes ;
    • poser un survitrage sur une fenêtre existante ;
    • changer les joints de calfeutrage de la fenêtre ;
    • poser un film plastique isolant sur la vitre ;
    • installer des rideaux isolants, des volets roulants ou des battants devant la fenêtre.

    L'isolation du plancher

    Pour isoler votre plancher, vous pouvez, soit :

    • l’isoler par le bas : cette méthode est conseillée lorsque le plancher se trouve au-dessus d’une pièce non chauffée, comme une cave, par exemple ;
    • l’isoler par le haut : cette technique consiste à poser un isolant sur le plancher et à le recouvrir d’une chape. Comme cela peut engendrer de gros travaux, il est préférable de procéder à l’isolation lorsque vous prévoyez de rénover le sol de votre maison.

    Choisir son matériau isolant

    Pour isoler votre domicile, que ce soit par l’intérieur ou par l’extérieur, un large choix de matériaux se présente à vous.

    Les points à prendre en compte

    Avant de sélectionner votre isolant, vous devrez tout d’abord connaître sa résistance thermique (R). Elle dépend de :

    • l’épaisseur du matériau ;
    • sa conductivité thermique. Il s’agit de la quantité de chaleur pouvant être transférée dans un matériau en un temps donné. Elle est mesurée en watt par mètre kelvin (W/m.K). Ainsi, plus l’indicateur est grand, moins le matériau est isolant.

    Les différents matériaux

    Sur le marché, vous pouvez trouver différents matériaux disposant de propriétés différentes.

    Les isolants minéraux

    Ils font partie des plus utilisés pour les travaux d’isolation thermique.

    Ces matériaux sont issus de matières premières d'origine naturelle, qui sont travaillées pour améliorer leurs performances.

    Les isolants minéraux que vous pourrez trouver sur le marché sont :

    • la laine de verre : elle est issue de la fusion du sable et du verre recyclé. Ce matériau dispose d’une bonne performance en termes d’isolation thermique et phonique. Il est également résistant au feu. Vous pouvez ainsi l’utiliser pour isoler votre toit, votre plancher, ou même vos murs. Sur le marché, vous pourrez le retrouver sous différentes formes : en rouleaux, en panneaux ou bien en vrac ;
    • la laine de roche : cet isolant est issu de la fusion du basalte, une roche d’origine volcanique et a ainsi une excellente résistance au feu. Il a également une forte perméabilité à la vapeur d’eau. Il dispose des mêmes caractéristiques que la laine de verre, mais avec une meilleure isolation phonique. Vous pouvez l’utiliser pour l’isolation des combles, des rampants, des murs ou bien du sol ;
    • la vermiculite : il s’agit d’un isolant thermique et acoustique qui est surtout utilisé pour l’isolation des combles ou des planchers. Vous pouvez également le trouver en vrac ou en panneaux sur le marché ;
    • la perlite : ce matériau provient de roches volcaniques siliceuses. Vous pouvez isoler vos murs ou vos sols, en l’incorporant dans du béton. En effet, cet isolant est produit sous forme de granulés ;
    • le verre cellulaire : il est composé majoritairement de sable fondu et de poudre de carbone et dispose de très bonnes performances thermiques. Vous pouvez le retrouver sous forme de panneaux. Il est généralement utilisé pour isoler les murs extérieurs et la toiture.

    Les isolants synthétiques

    Vous pouvez également choisir des isolants synthétiques. Ils font partie des moins chers sur le marché, avec des prix moyens se trouvant entre 15€ à 50€ le m2:

    • le polyuréthane : il dispose d’une très bonne conductivité thermique et est très adapté en milieu humide ;
    • le polystyrène extrudé ou XPS : il possède de grandes caractéristiques isolantes. Vous pouvez l’utiliser dans les surfaces dont les pertes de chaleur sont importantes, comme la toiture ;
    • la mousse phénolique, également appelée résolique : ses performances thermiques et acoustiques sont excellentes ;
    • le polystyrène expansé ou PSE : il dispose d’un fort pouvoir isolant et est surtout conseillé pour les surfaces restreintes ou les murs extérieurs.

    Les isolants biosourcés

    Pour l’isolation thermique de votre domicile, vous pouvez aussi opter pour les matériaux biosourcés :

    • la ouate de cellulose : elle est fabriquée à partir de papiers recyclés. Elle est résistante au feu et dispose d’une forte perméabilité à la vapeur d’eau. Elle est idéale pour isoler la toiture et les murs ;
    • la laine de bois : sa forte densité permet d’obtenir un excellent confort en été. Vous pouvez l’utiliser pour isoler la toiture et les murs ;
    • la laine de chanvre : cet isolant dispose d’une forte perméabilité à la vapeur d’eau. Vous pouvez choisir cet isolant pour vos murs, votre toit et vos planchers ;
    • la laine de mouton : elle offre un confort idéal en hiver. Vous pouvez l’utiliser pour isoler le toit et les murs ;
    •  le liège expansé : il dispose d’une bonne résistance à la compression et peut être utilisé pour isoler le toit et les murs ;
    • la laine de lin : il s’agit d’un bon isolant à la fois thermique et phonique. Vous pouvez vous en servir pour isoler votre toiture, vos murs, ainsi que vos planchers.

    Financer ses travaux

    Lorsque vous effectuez des travaux d’isolation, vous pourrez prétendre à différentes aides qui vous permettent d’amortir les coûts.

    MaPrimeRenov’

    MaPrimeRénov' est attribuée sans condition de revenus. En revanche, son montant dépendra de votre revenu fiscal de référence.

    La prime énergie

    Cette prime est proposée par les entreprises œuvrant dans le secteur de l’énergie, comme TotalEnergies, dans le cadre du dispositif certificats d’économies d’énergie (CEE).

    La TVA à taux réduit à 5,5 %

    Le taux réduit de 5,5% s’applique sur l’achat du matériau, ainsi que sur le coût de la main-d’œuvre. Vous pouvez en bénéficier si vous possédez un logement achevé depuis plus de deux ans.

    L’éco-prêt à taux zéro

    L’éco-prêt à taux zéro ou Éco-PTZ vous permet de financer la rénovation énergétique sans faire d’avance de trésorerie et sans payer d’intérêts.

    09 87 98 64 27
    Profitez de nos offres partenaires
    Conseils personnalisés
    conseils personnalisés

    Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

    Démarches simplifiées
    Simplifier vos démarches

    Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

    Qualité du projet garantie
    Garantir la qualité de votre projet

    TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

    Prime énergie

    Bénéficier de la prime énergie

    La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montants des travaux

    Retour haut de page