09 87 98 64 27
Profitez de nos offres partenaires
Accueil / Actualités / Quels sont les tarifs du gaz en 2022 ?

Quels sont les tarifs du gaz en 2022 ?

Publié le 23 septembre 2022

Le prix du gaz suit l’évolution du marché mondial de l’énergie. Pour diverses raisons, celui-ci a connu une hausse à hauteur de 13,9 % en octobre 2021, par rapport au mois précédent. Face à cette flambée, le gouvernement français a pris des mesures fondamentales, en instaurant un bouclier tarifaire. De quoi s’agit-il réellement ? Quel est le tarif du gaz en vigueur actuellement ?

Appel Expertise Rénovation
Vous avez un projet de rénovation ?
Laissez-vous guider par nos experts

Quel est le coût du gaz en 2022 ?

Le prix du kWh de gaz naturel en 2022 est fixé à 0,0880 € TTC au tarif B1 (Chauffage), 0,1121 € TTC au tarif B0 (eau-chaude) et 0,1121 € TTC pour le tarif Base (cuisson), en zone tarifaire 2.

Le prix du gaz en général, varie en fonction de 3 facteurs, à savoir :

  • la classe de consommation : elle est définie selon le type d’usage du gaz naturel dans le logement (cuisson, cuisson et chauffage de l’eau, cuisson, chauffage et eau chaude ; ainsi que les chaufferies collectives) ;
  • la zone tarifaire : il s’agit de la localisation de votre logement par rapport à la zone de stockage de gaz ;
  • le fournisseur : il est bon de savoir que les fournisseurs alternatifs qui n’appliquent pas les tarifs réglementés de vente sont libres d’appliquer leurs propres tarifs, tout en suivant les prix appliqués sur le marché.

Quel est le coût du gaz d’Engie ?

Pour 2022, le prix du kWh de gaz naturel du fournisseur historique est de 0,112 1 € TTC pour la classe de consommation Base et B0, soit un coût annuel autour de 102,12 € TTC.

Pour une classe B1 et B2i, les tarifs du kWh fluctuent entre 0,087 3 € à 0,090 9 € TTC en fonction de la zone où vous vous trouvez.

Réduire sa facture de gaz : comment s’y prendre ?

Diminuer sa facture de gaz équivaut le plus souvent à la réduction de sa consommation. Néanmoins, vous pouvez aussi vous tourner vers d’autres fournisseurs qui proposent des tarifs plus avantageux. En effet, si Engie était l’un des principaux fournisseurs sur le marché à une époque, actuellement de nombreux acteurs ont vu le jour. La plupart d’entre eux proposent des offres intéressantes qui peuvent être :

  • à prix indexé : le prix dépend de la variation des tarifs réglementés ;
  • à prix fixe : le prix reste le même durant une durée déterminée, afin de vous protéger d’une éventuelle inflation.

Le gel des tarifs réglementés de gaz jusqu’à la fin 2022

Devant la flambée des coûts du gaz, les foyers modestes en paient les conséquences. Pour y remédier, le gouvernement français a émis, en 2021, un décret instaurant un gel des tarifs réglementés de vente de gaz naturel. Ces derniers sont alors maintenus à leur niveau d’octobre 2021.

La fin de ce bouclier tarifaire était initialement prévue pour le 30 juin 2022. Un arrêté rendu public le 26 juin 2022 a néanmoins confirmé que le gel allait continuer jusqu’à la fin de l’année 2022.

Selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), sans ce bouclier tarifaire, les tarifs réglementés de vente d’Engie pour le mois de septembre 2022 auraient augmenté en moyenne de :

  • 26,80 % TTC par rapport au mois d’août 2022 ;
  • 105,10 % TTC par rapport aux TRV en vigueur au 1er octobre 2021.

Comment le prix du gaz a-t-il évolué avec le temps ?

Si la dernière croissance importante du tarif du gaz a eu lieu visiblement en 2010, les années suivantes étaient plus calmes. Après une baisse considérable de près de 4,6 % au début du mois de mars 2020, le prix a connu une hausse progressive allant de 0,2 % à 8,7 % au 1er septembre 2021. Et ce, à cause des coûts élevés d’approvisionnement d’énergie au niveau mondial.

Malheureusement, l’inflation ne s’arrête pas là. En effet, les tarifs réglementés du gaz d’Engie ont augmenté de 13,9 % un mois plus tard. Une croissance qui impacte directement les consommateurs qui utilisent le gaz pour leur chauffage, mais aussi ceux qui emploient ce dernier pour la cuisson et l’eau chaude.  

Trois principaux facteurs ont influencé cette explosion du prix du kWh du gaz :

  • la reprise économique post-Covid de la Chine, qui a entraîné une augmentation de la demande ;
  • le besoin élevé en gaz naturel, notamment pendant les saisons d’hiver en Asie comme en Europe ;
  • le manque de ressource de gaz en France, car la Norvège et la Russie, les principaux fournisseurs de gaz de l’Hexagone n’ont pas été en mesure d’approvisionner le pays.
Sommaire
    09 87 98 64 27
    Profitez de nos offres partenaires
    Conseils personnalisés
    conseils personnalisés

    Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

    Démarches simplifiées
    Simplifier vos démarches

    Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

    Qualité du projet garantie
    Garantir la qualité de votre projet

    TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

    Prime énergie
    Bénéficier de la prime énergie

    La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montants des travaux

    Retour haut de page