09 87 98 64 27
Contactez un conseiller TotalEnergies
Accueil / Les aides et subventions pour la rénovation énergétique / Profitez de la prime à la conversion des chaudières pour changer de système de chauffage

Profitez de la prime à la conversion des chaudières pour changer de système de chauffage

Article mis à jour le 9 avril 2024

Remplacer votre vieille chaudière par un modèle plus performant est l'occasion idéale pour réaliser des économies d'énergie et réduire votre impact environnemental. De plus, profitez de la prime à la conversion des chaudières pour alléger le coût de votre installation !

Vous voulez changer de chauffage ?

Nos experts vous accompagnent pour obtenir des aides !

La prime à la conversion des chaudières : qu’est-ce que c’est ?

Lancée en 2019, la prime à la conversion des chaudières s'inscrit dans la stratégie nationale de transition énergétique. Son objectif est simple : inciter les français à se débarrasser de leurs vieilles chaudières au fioul ou chaudières à gaz peu performantes et à opter pour des systèmes de chauffage plus efficients et plus respectueux de l'environnement.

Depuis sa création, la prime a connu plusieurs évolutions. En 2020, un bonus "sortie du fioul" a été introduit pour encourager davantage les ménages à abandonner cette énergie fossile polluante. L'année suivante, les montants ont été augmentés pour les ménages modestes, afin de leur permettre de bénéficier plus facilement de cette aide financière.

En 2022, les démarches administratives ont été simplifiées et le dispositif a été étendu aux pompes à chaleur hybrides, qui combinent une pompe à chaleur et une chaudière à gaz. Cette extension vise à offrir une alternative plus abordable aux ménages qui ne peuvent pas installer une pompe à chaleur seule.

Enfin, en 2023, le montant minimal de la prime a été augmenté à 5 000€, ce qui représente un soutien financier non négligeable pour les foyers qui souhaitent remplacer leur chaudière.

Les montants de la prime à la conversion des chaudières

Le montant de la prime à la conversion ne se résume pas à un simple chiffre unique. Il est déterminé par deux critères clés qui permettent d'adapter l'aide aux besoins et aux capacités de chaque ménage.

Le type d'équipement installé

Le choix du nouveau système de chauffage est crucial pour maximiser les économies d'énergie et l'impact environnemental. C'est pourquoi la prime à la conversion propose des montants différenciés selon les technologies suivantes :

Plus l'équipement est performant et respectueux de l'environnement, plus la prime est élevée. Cette logique incite les foyers à opter pour les technologies les plus innovantes et durables.

Le revenu fiscal de référence (RFR)

La prime à la conversion vise également à soutenir les ménages les plus modestes, qui sont souvent les plus exposés à la précarité énergétique. C'est pourquoi le montant de la prime est modulé en fonction du RFR :

  • plus le RFR est bas, plus la prime est élevée ;
  • les ménages aux revenus les plus modestes peuvent prétendre à la prime maximale.

Cette modulation permet de garantir l'équité du dispositif et de rendre accessible le changement de chaudière à tous les français, quelle que soit leur situation financière.

Les autres aides pour changer sa chaudière

En plus de la prime à la conversion des chaudières, il est possible de cumuler les aides de l’État afin de réduire le coût d’installation de sa nouvelle chaudière plus écologique et plus performantes. On retrouve notamment : 

MaPrimeRénov’ 

MaPrimeRénov' est une aide financière versée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) pour tous les travaux de rénovation énergétique des logements, y compris le changement de chaudière. Le montant de l'aide varie en fonction du type de travaux réalisés, des revenus du ménage et de la localisation du logement.

Montants de MaPrimeRénov' pour le chauffage :

Type de chauffageBleuJauneVioletRose
Raccordement à un réseau de chaleur ou de froid1 200 €800 €400 €/
Système solaire combiné10 000 €8 000 €4 000 €/
Partie thermique d’un équipement
PVT eau
2 500 €2 000 €1 000 €/
PAC air-eau ou hybride5 000 €4 000 €3 000 €/
PAC géothermique ou solarothermique11 000 €9 000 €6 000 €/
Chaudière à bûches5 500 €4 500 €2 000 €/
Chaudière à granulés7 000 €5 500 €3 000 €/
Chauffe-eau solaire4 000 €3 000 €2 000 €/
Chauffe-eau thermodynamique1 200 €800 €400 €/
Poêle à bûches1 800 €1 500 €700 €/
Poêle à granulés1 800 €1 500 €1 000 €/
Foyers fermés et inserts1 800 €1 000 €600 €/

Tva réduite à 5,5 %

La TVA à taux réduit de 5,5% est une mesure fiscale incitative visant à encourager les français à opter pour des équipements de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire plus performants et respectueux de l'environnement. Cette réduction s'applique à l'installation d'une chaudière à haute performance énergétique (HPE) ou d'une pompe à chaleur et est cumulable avec d'autres aides à la rénovation énergétique, telles que la Prime à la conversion et MaPrimeRénov'.

Éco-PTZ

L'Éco-Prêt à Taux Zéro (Éco-PTZ) est un prêt sans intérêts proposé par les banques partenaires pour financer des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. Pour l’obtenir, vous devez remplir les conditions suivantes : 

  • le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans ;
  • les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) ;
  • les travaux doivent permettre d'améliorer la performance énergétique du logement.

L'Éco-PTZ est un outil précieux pour financer vos travaux de rénovation énergétique et réaliser des économies d'énergie. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre banque pour connaître les conditions d'éligibilité et les démarches à suivre.

Le prix d’un changement de chaudière

Le prix d'un changement de chaudière dépend de plusieurs facteurs, dont le type de chaudière choisi, la marque et le modèle, la puissance, la complexité de l'installation et les frais de main-d'œuvre du professionnel.

Le coût total peut varier de 4 000€ à 15 000€, selon les options choisies.

Heureusement, plusieurs aides à la rénovation énergétique peuvent réduire considérablement le reste à charge pour les ménages.

Prenons l'exemple d'une chaudière à gaz à très haute performance énergétique (THPE) d'un coût total de 6 000€ :

  • Prime à la conversion : 5 000€ ;
  • MaPrimeRénov' : 1 000€.

Le reste à charge pour le ménage serait alors de seulement 1 000€.

Dans le cas d’une chaudière biomasse, le prix s'élève généralement aux alentours de 10 000€ :

  • Prime à la conversion : elle peut atteindre 8 000€ pour les foyers aux revenus modestes et 4 000€ pour les autres foyers ;
  • MaPrimeRénov' : cette aide est versée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) et peut atteindre 2 000€ pour les foyers aux revenus modestes et intermédiaires.

En cumulant ces deux aides, le reste à charge pour l'installation d'une chaudière biomasse peut être réduit à seulement 2 000€ pour les foyers les plus modestes.

Il est important de souligner que d'autres aides locales peuvent également être disponibles. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre région pour connaître les aides spécifiques dont vous pouvez bénéficier.

Sommaire
    09 87 98 64 27
    Contactez un conseiller TotalEnergies
    Conseils personnalisés
    conseils personnalisés

    Nos experts sont à votre disposition pour un accompagnement de qualité

    Démarches simplifiées
    Simplifier vos démarches

    Du professionnel au dossier de financement : on s’occupe de tout !

    Qualité du projet garantie
    Garantir la qualité de votre projet

    TotalEnergies sélectionne des artisans qualifiés et s’assure de la conformité à la fin du projet

    Prime énergie
    Bénéficier de la prime énergie

    La garantie d’une prime compétitive pour réduire le montant des travaux

    Retour en haut